Le Tilleul (76) : le terrain retenu pour la nouvelle station d'épuration fait débat

Ce champ pourrait accueillir la future station d'épuration / © Stéphane l'Hôte
Ce champ pourrait accueillir la future station d'épuration / © Stéphane l'Hôte

Le champ et la mare du terrain des Servains près d'Etretat ont été retenus par le syndicat de communes de Criquetot l'Esneval.  Les riverains souhaitent une étude d'impact approfondie 

Par Sylvie Callier


Une réunion a permis aux habitants et élus de poser leurs questions. La présidente de la communauté de communes était présente.

Les riverains ont la désagréable impression que le dossier est "plié". Ils avaient été informés du nouveau projet de station d'épuration au Tilleul en voyant des techniciens faisant des carottages du sol.

Ce nouvel équipement dans le canton permettra d'améliorer la qualité de l'eau et de s'adapter à l'augmentation de la population.  Il y a 7 ans déjà, la chambre régionale des comptes avait fait ces observations :

"Le rapport technique du délégataire au titre de l’exercice 2003 fait état de trois unités conformes et de sept unités non conformes. En retenant le critère du nombre d’équivalents habitants comme élément d’évaluation, la moitié de la population déverse des effluents dans des équipements non conformes à la réglementation. Autrement dit, la moitié des usagers paient un service destiné à protéger l’environnement et qui ne remplit pas ce rôle". 

L'implantation de la station d'épuration avec ses corollaires - trafic de camions, odeurs- sur un champ perméable relié aux sources qui alimentent Etretat inquiète les riverains.

Reportage d'Hervé Guiraudou et Stéphane l'Hôte

Interviews de Raphaël Lesueur, maire du Tilleul, Florence Durande, présidente de la communauté de communes de Criquetot-l'Esneval, Bernard Dherbecourt, agriculteur
Le Tilleul (76) : le terrain retenu pour la nouvelle station d'épuration fait débat





Sur le même sujet

Thomas Pesquet rencontre des milliers de Normands au Zénith de Rouen

Près de chez vous

Les + Lus