Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

L'exemple de l'université de Rouen intéresse la ministre de l'enseignement supérieur

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Frédérique Vidal est venue vendredi 16 juin sur le campus. La nouvelle ministre de l'enseignement supérieur "prend le pouls" des universités et s'intéresse à toutes les initiatives qui évitent l'echec et le surnombre en 1ère année

Par Sylvie Callier


Frédérique Vidal connait bien les universités. Cette biochimiste présidait celle de Nice-Sophia Antipolis avant sa désignation au gouvernement.

Les facultés sont "en surchauffe". Une situation liée à l'arrivée aux études d'une génération plus nombreuse. Cette année, 46 000 élèves supplémentaires se sont inscrits pour les admissions post-bac (808.700 au total). Certains sont en liste d'attente ou auront la "surprise" de dépendre du tirage au sort.

La ministre a pour objectif que ce système s'arrête.

L'université de Rouen (29 000 étudiants)  a pris depuis quelques années des initiatives qui permettent de s'assurer que les lycéens et les étudiants de 1ère année ne s'orientent pas vers un échec.

Reportage de Béatrice Rabelle et Olivier Flavien
Mont-Saint-Aignan : la ministre de l'enseignement supérieur à l'université

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mont-Saint-Aignan : la ministre de l'enseignement supérieur à l'université

Près de chez vous

Les + Lus