Une locomotive à vapeur à voir entre Dieppe et Rouen

En gare de Rouen
En gare de Rouen

Organisé ce samedi (15 juillet 2017) par le Pacific Vapeur Club de Sotteville-lès-Rouen, ce voyage en train rétro est le premier d'une série de quatre sorties à la mer proposées cet été

Par Richard Plumet

C'est une exceptionnelle occasion de comprendre comment les trains roulaient avant l'arrivée de l'électrification des lignes de chemin de fer qui est offerte ce samedi entre Dieppe, Rouen et Sotteville. L'occasion de voir de près une locomotive à vapeur Pacific 231 tractant un train rétro. L'occasion de revivre ce que décrivait Zola dans "La bête humaine",

L'occasion de se replonger dans l'époque où, pour aller de Paris à New York on ne prenait pas l'avion à Roissy mais le bateau (transatlantique) au Havre. Et pour aller de Paris à la "Porte Océane" on montait à la gare Saint-Lazare dans un train rapide qui mettait moins de temps à faire le trajet Paris-Rouen-Le Havre qu'aujourd'hui…

Départ ce samedi soir de la gare de Dieppe, arrivée à Rouen prévue à 2I h40  (soit un arrêt annoncé en gare de Rouen à 20H40 plus une heure de retard) ) et retour à Sotteville pour 21h20


Reine des rails, les locomotives "Pacific 231" (deux petites roues à l'avant, trois grandes au milieu et une petite à l'arrière soit 2,3 et 1) étaient pilotées par un chauffeur et un mécanicien. Il s'agissait, dans la chaleur de la chaudière, au milieu de la fumée noire, de la vapeur aveuglante et de l'odeur d'huile chaude, de faire brûler du charbon pour faire bouillir de l'eau afin de produire de la vapeur…

Sur les neuf Pacific 231 préservées en France, seules deux fonctionnent encore : la K8 et la G 558. La "G", également appelée "La Princesse", a été sauvée de la ferraille par des passionnés de Sotteville-lès-Rouen qui, depuis 1984 la restaurent, l'entretiennent et la font rouler avec un train rétro constitué de voitures (wagons) de collection.

C'est l'œuvre des membres (bénévoles) du Pacific Vapeur Club.



Pour cet été 2017 des voyages entre Rouen et Dieppe intitulé "Vapeur à la mer" sont organisés sur réservation.
Les prochains voyages sont prévus les samedi 29 juillet, 12 août et 26 août avec un spectacle de cabaret à bord

> Renseignements, tarifs et réservation sur le site pvcasso.fr

La 231 de Sotteville étant toujours en réparation (de lourdes et coûteuses  pièces sont toujours en fabrication à l'étranger), le Pacific Vapeur Club a fait appel à une autre  locomotive, la  231 K 8, basée à Villeneuve-Saint-Georges et maintenue en état de marche par le MFPN  (Matériel Ferroviaire et Patrimoine National)

En gare de Dieppe :



En gare de Rouen à l'aller, en direction de Dieppe :

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Une exposition photo géante dans un village de l'Eure

Près de chez vous

Les + Lus