Tension et quiproquo au funérarium du Havre

VIDEO : "Rififi au funérarium du Havre"
Reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine de Mickaël Goavec et Hervé Guiraudou (montage : Alexis Delahaye)

Le véhicule d'une entreprise de pompes funèbres a été refoulé à l'entrée du funérarium alors qu'il transportait le corps d'un défunt

Par par Richard Plumet avec Mickaël Goavec

Un désaccord commercial ?

Mardi dernier (14 mars 2017), trois entreprises de pompes funèbres de la région havraise ont reçu un courrier leur indiquant que dorénavant, elles ne pouvaient plus déposer de corps au funérarium du Havre. Situation insolite mais dramatiquement délicate pour l'une d'entre elles quand un de ses véhicules a été stoppé aux grilles de l'établissement et a été obligé de faire demi-tour alors que le corps d'un défunt était à l'intérieur…

On a un métier délicat, en relation avec la mort, et il est jamais bon de mélanger la mort avec l'argent


Le gestionnaire du site, agissant par délégation de service public,  met en avant un désaccord commercial qui dure plusieurs mois  et qui a pour origine la question des tarifs de certains actes.

La rédaction de France 3 Le Havre-Baie de Seine a pris contact avec la direction de la société afin de savoir comment s'appliquait la mission de service public, qui en principe, interdit que l'on refuse des corps.

Sur le même sujet

VIDEO : "Rififi au funérarium du Havre"

Près de chez vous

Les + Lus