Rendez-vous ce mercredi soir vers minuit pour un nouveau numéro de In Situ, le magazine économique de France 3. Marie-Sophie Lacarrau nous propose ce mois-ci un zoom sur les dernières tendances du marché du bio.
Une occasion de revoir le travail de quelques producteurs normands qui eux aussi misent sur le bio... avec talent ! 



© Bertrand Bechard Maxppp

 

Le pain bio du moulin de la Peltrie dans le Perche

Le petit village de Bivilliers, compte depuis 400 ans parmi ses trésors le vrai savoir-faire de la farine. Un savoir faire que Jean Larrivière et Philippe Gallioz, deux anciens salariés de l'industrie agro-alimentaire entretiennent depuis 2001. Ils produisent annuellement au Moulin de la Peltrie 180 tonnes de farine bio et depuis 2004, en transforment une partie en pain.
Réalisé de façon artisanale, au levain naturel, sans additif ni adjuvant, le pain cuit dans un four à bois. Les quatre fournées hebdomadaires (600 kilos par semaine) sont vendus sur les marchés, dans les magasins bio mais aussi en vente directe.

Reportage : Damien Migniau, Carole Lefrançois, Clothilde Moschetti et Karine Lepainteur
C Normand: le Moulin de la peltrie à Bivilliers

Intervenants :
Jean Larrivière, meunier et ancien responsable de grands moulins
Philippe Gallioz, boulanger



© Moulin de la Peltrie

 

Au 31 décembre 2016, le nombre de producteurs bio en France était de 32 326, soit 12% de plus qu'en 2015 et le nombre d'opérateurs de l'aval de la filière avait progressé de 10%. Depuis 1995, le nombre d’exploitations pratiquant l’agriculture biologique a été multiplié par 6 et la surface en agriculture biologique par 7,29. La surface moyenne par exploitation s’établit à 42 ha contre 35 ha en 1995.  
Les surfaces consacrées à l'agriculture bio connaissent également une croissance exceptionnelle. Plus de 1,5 million d’hectares sont engagés en bio à fin 2016 (33%  en conversion), soit  +16 % par rapport à fin 2015. Désormais, on  atteint 5,7%  de la Surface Agricole Utile (SAU) en bio, contre 4,9 % fin 2015.

(sources : statistiques.developpement durable.gouv.fr et agencebio.org)

© Source : Agence bio


En Normandie, les producteurs bio sont tout d'abord présents dans l'Orne, puis le Calvados, la Manche, l'Eure et enfin la Seine Maritime.


© Source : agence Bio

© Agence bio / OC

 



© Pattes Jeanjean

 

Des pâtes bio made in Normandie, du semis à l'assiette

Fabriquer des pâtes bio depuis le coeur du Perche, c'est le défi que c'est lancé Pierre Jeanjean, ingénieur en agro développement international. Associé à son beau père, Michel Mercier, fervent défenseur de l'agriculture biologique, il conquiert les marchés et distributeurs français avec un succès indéniable : son chiffre d'affaire a bondi de 60% en trois ans.
"Epeautre", "blé des pharaons", "blé des Gaulois", sont autant de noms qui font autant rêver que saliver les amateurs de "La patte Jeanjean

Reportage : Damien Migniau, Nicolas Corbard et Bastien Odolant
C Normand: pâtes Jeanjean

Intervenants :
Pierre Jeanjean, chef d'entreprise
Michel Mercier, agriculteur bio
 

De plus en plus de transformateurs et distributeurs certifiés Bio

En france, le nombre de distributeurs et transformateurs certifiés Bio ne cesse d'augmenter depuis 20 ans.  

© Agence bio / OC

 



© Max Watier Maxppp

 

Du lin normand beau et bio !

La Seine Maritime et l'Eure ne sont pas les fers de lance du bio en France, sauf pour une catégorie : la production de lin textile. Le Pays de Caux est en effet le premier producteur de lin textile du monde, grâce à son climat et au savoir faire qui se transmet dans la région depuis des générations. 64% de la surface de lin française est localisée en Normandie (plus de 46 600 hectares et 2 350 producteurs)

Jacques Follet, agriculteur, produit du lin bio. Il est un des premiers à s'être converti pour des raisons écologiques d'abord, mais cela permet aussi au lin de rester en Europe (alors que la plupart des filatures se trouvent en Chine) : la plante est transformée dans des filatures en Europe de l'Est puis livrée à des tisseurs belges labelisés bio.

Le saviez-vous ?
Avec 1 ha de lin, on produit au total :
Filière habillement : 800 chemises, 1 500 chemisiers, 500 jupes.
Filière linge de maison : 100 draps, 100 nappes, 100 rideaux.
Filière non tissé : 1 000 panneaux de portières automobiles.
Anas : 300 m2  de paillage écologique.
Filière graine : 200 kg de tourteaux et paillettes (aliment du bétail) et 100 litres d'huiles de lin (peinture).


Reportage : Raphaël Deh et Didier Meunier
Portrait d'un producteur de lin bio

Intervenant :
Jacques Follet, président de l'association "lin et chanvre bio"

► En savoir plus sur l'exploitation de Jacques Follet

►En savoir plus sur le lin en Normandie

► Ne ratez pas le Festival du lin et de la fibre artistique qui aura lieu du 7 au 9 juillet 2017 dans dix communes de Seine Maritime : Angiens, Fontaine-Le-Dun, La Chapelle-sur-Dun, La Gaillarde, Le Bourg-Dun, Saint-Aubin-sur-Mer, Saint-Pierre-Le-Vieux, Saint-Pierre-Le-Viger, Sotteville-sur-Mer et Veules-Les-Roses. 
 

Le Festival du Lin et de la Fibre Artistique aura lieu dans la vallée du Dun (Seine Maritime) les 7, 8 et 9 juillet 2017 © Festival du Lin et de la Fibre Artistique


Pour en savoir plus, ne manquez pas :

► In Situ
    "Ils ont flairé le bon filon"
    mercredi 5 avril à minuit
    sur France 3