Accident du “no-limit day” : le golf de Bois-Guillaume condamné à verser plus de 580.000 euros

Gauthier Deconihout. / © Bruno Belamri
Gauthier Deconihout. / © Bruno Belamri

La décision de justice est tombée ce jeudi 19 octobre 2017 : le centre d'entraînement golfique de Bois-Guillaume et sa compagnie d'assurance Générali ont été condamnés à verser 588 000 euros à Gauthier Deconhiout et à sa femme.

Par Mathilde Riou

Gauthier Deconhiout est devenu tétraplégique suite à une chute lors d'une course d'obstacles le "No Limit Day". Les faits ont eu lieu il y a pratiquement un an jour pour jour : le 16 octobre 2016, le jeune homme participe au "No limit Day". C'est une course de 5 ou 10 kilomètres à travers le golf et parsemée d'épreuves physiques et de passages dans l'eau et dans la boue.  Le jeune homme, âgé de 27 ans à l’époque, s'est blessé sur l'atelier du Water-jump, un pentagliss qui débouche sur un tremplin avant de se plonger dans un petit étang.

Suite à cet accident, il est diagnostiqué tétraplégique et ventilo-dépendant quelques jours plus tard. Il ne peut donc plus bouger ses membres, et a besoin d'une assistance respiratoire.

Depuis il est en procédure avec le golf de Bois-Guillaume et son assureur Génerali pour une indemnisation. La décision de justice est connue depuis ce jeudi 19 octobre : l’organisateur de l’évènement est condamné à payer 300.000 euros à M. Deconhiout, 268.000 à M et Mme Deconhiout et 20.000 euros soit un total de 288.000 euros.

L’assureur devra dans tous les cas verser ces montants même s’il fait appel de la décision.

A lire aussi

Sur le même sujet

Deux ans après les attentats, un dispositif volontairement discret au Mont-Saint-Michel

Près de chez vous

Les + Lus