Des élèves évacués d'une piscine de Rouen

Une suspicion de dégagement de produit chimique a été à l'origine de l'intervention de plusieurs dizaines de sapeurs-pompiers à la piscine du Boulingrin

Par Richard Plumet

"Une odeur irritante"

C'est à 15h30 que l'alerte a été donnée : des élèves présents à la piscine de Rouen située boulevard de Verdun (entre la place du Boulingrin et la place Saint-Hilaire) se plaignaient de sentir une forte odeur irritante.

Les secours sont rapidement intervenus avec 36 sapeurs-pompiers et 10 véhicules. Les 21 élèves ont été examinés par un médecin. Des relevés de composants chimiques ont été effectués dans l'eau et dans l'air de l'établissement sportif.

Rien d'anormal n'a été mesuré a précisé ce soir un officier de communication à la rédaction de France 3 Normandie.
L'intervention a pris fin à 17h.


► Mercredi 8 mars :
On en sait un peu plus sur ce qui s'est passé dans cette piscine. Présents également sur place, aux côtés des pompiers, les policiers ont effectué des constatations et ouvert une enquête. Les enfants, élèves de l'école Claude de Bussy du quartier de la Grand-Mare se dirigeaient vers les douches en passant par le pédiluve. L'un des enfants s'est alors mis à vomir pendant d'autres ressentaient des picotements et qu'une forte odeur de chlore se répandait.

Odeur qui a été ensuite rapidement évacuée par la mise en route du système de ventilation de la piscine. L'équipe du SAMU a ausculté les enfants et n'a rien détecté d'anormal. 

Une erreur de manipulation serait à l'origine de cet incident. De l'eau serait restée statique et, en stagnant (une pompe était restée à l'arrêt), des galets de chlore auraient considérablement et anormalement augmenté la concentration de l'eau à dans une partie des canalisations.

Sur le même sujet

Yoga : riez de bon cœur !

Près de chez vous

Les + Lus