France 3 vous aide à travailler : une Normande chez Mickey

Audrey Beaudoin (à gauche en rouge) empêche les spectateurs de perturber la marche des soldats de la parade Starwars, la nouvelle attraction saisonnière de Disneyland Paris. / © France 3 Normandie
Audrey Beaudoin (à gauche en rouge) empêche les spectateurs de perturber la marche des soldats de la parade Starwars, la nouvelle attraction saisonnière de Disneyland Paris. / © France 3 Normandie

Ce lundi 22 mai, toutes les antennes de France 3 se mobilisent pour vous aider à travailler demain. Exemple avec Audrey Beaudoin, une jeune Normande qui n'a pas hésité à quitter sa région, ses études et sa famille pour démarrer une nouvelle vie professionnelle au pays de Mickey, à Disneyland Paris.

Par Marc Moiroud-Musillo

Pour trouver un emploi, il faut parfois faire preuve de mobilité. Audrey Beaudoin a 22 ans. Elle est diplômée d'un master en ressources humaines. Après avoir enchaîné plusieurs CDD, elle avait repris le chemin d'université de Rouen à la rentrée 2016 pour suivre un nouveau master dans son domaine de compétence. Mais en octobre dernier sa vie a basculé lorsqu'elle a participé à un casting géant au sein du parc Disney, près de Paris. Elle est immédiatement repérée et on lui propose d'emblée un contrat à durée indéterminée. Son premier CDI !

Un grand virage à prendre


Pour cela, elle doit quitter la maison familiale à Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime), mettre un terme à ses études universitaires et partir à près de 150 kilomètres de sa précieuse Normandie. C'est ce que l'on s'appelle un changement de vie.

La jeune-femme a démarré en tant qu'opératrice-animatrice d'attraction. Nous l'avons suivie pendant une de ses toutes premières journées à son nouveau poste :
France 3 vous aide à travailler : une Normande chez Mickey
Renocntre avec Audrey Beaudoin. Elle a quitté sa ville, Déville-lès-Rouen, ses études et sa famille pour s'installer à Marne-la-Vallée et trravailler pour Disneyland Paris. Une nouvelle vie s'ouvre pour cette jeune-femme de 22 ans.  - France 3 Normandie - M. Moiroud-Musillo / J. Begue / A. Molina-Mounier

Le parc propose un impressionnant panel de 500 postes différents. Les passerelles entre les différents types de postes sont nombreuses. Disney favorise la mobilité interne. Il est donc probable qu'Audrey Beaudoin intègre un jour le service Ressources humaines du parc parisien.

La formation, une chance pour les jeunes

Le fait qu'Audrey ait suivi un parcours universitaire a pesé dans son embauche en CDI. Ses études ont été longues (Bac+5) mais il suffit d'un minimum de formation pour décrocher un emploi. C'est le crédo du chef étoilé Thierry Marx :
Travailler encore : interview de Thierry Marx, chef étoilé
Pour le chef étoilé Thierry Marx, la formation professionnelle et permanente est un enjeu majeur dans la lutte contre le chômage.
Ce qui frappe dans le parc d'attraction de Marne-la-Vallée, c'est aussi la jeunesse des salariés en contact avec le public. L'entreprise américaine n'hésite pas donner leur chance aux personnes de moins de 25 ans. A elles de faire leurs preuves. L'entreprise parie encore sur la diversité et emploie de nombreux étrangers, européens ou non.

Yazid Chir, entrepreneur et président de Nos Quartiers ont des Talents, considère que "nous devons miser sur notre jeunesse talentueuse notamment celle issue des quartiers défavorisés" : 
Travailler encore : interview de Yazid Chir, entrepreneur
Pour le président de l'association "Nos quartiers ont du talent", il faut donner leur chance aux jeunes et plus particulièrement à ceux issus des quartiers.

La Seine-Maritime a des atouts pour l'emploi

Il n'est pas nécessaire de s'expatrier pour trouver un emploi. Selon notre partenaire le site regions-job.com, l'emploi est reparti à la hausse en France en ce début d'année : +35% pour les offres d'emploi en CDI sur la plateforme. Des chiffres qui tendent à démentir l'adage "rien ne bouge lors d'une année d'élection présidentielle". 
© Regions Job
© Regions Job

Le département de Seine-Maritime offre de nombreux débouchés dans des domaines comme la pétrochimie. Les raffineries de pétroles sont relativement implantées dans le département. Le secteur de la pèche propose aussi de nombreux jobs. La Seine-Maritime offre également de nombreuses perspectives d'emploi dans le domaine de la fabrication d'engrais, ainsi que dans celui de la culture du lin. Elle se classe au second rang concernant le trafic portuaire en France et se positionne à la première place mondiale pour le flaconnage de luxe.

Un documentaire après le grand soir 3

Pour clore cette journée du 22 mai consacrée à l'emploi, un long format intitulé : 
Rencontres avec des travailleurs qui évoquent leur métier avec passion.
Tous exercent depuis suffisamment longtemps pour avoir du recul sur l’évolution de leur pratique au fil des dernières années. Leurs témoignages sont à la limite du point de rupture, en équilibre instable entre la vocation pour ce métier et la peur de ne plus pouvoir le faire dans des conditions décentes : ils racontent une envie initiale, un engagement, un plaisir quotidien à exercer… Mais aussi les manques de moyen, la fatigue, les remises en question. Ils sont un cri d’alerte, un signal d’alarme. Pas dramatique car délivré par des personnes passionnées et enthousiastes, mais véhément.
Tout à la fois positifs et réalistes, ils sont:
- Thierry Chirol, éleveur laitier, Cisternes la Forêt, Puy de Dome
- Fatima Isli, infirmière en gériatrie, Arras, Pas de Calais
- Christophe Barbier, cadre dirigeant d'une Scop, Carcassonne
- Aude Bernard Brangier, médecin de campagne, Saint Alban sur Limagnole, Lozère
- Gwenael Pennarun, patron pêcheur, Combrit Sainte Marine, Finistère
- Marjorie Nakache, metteur en scène de théâtre, Stains, Seine Saint Denis
- Jean-Paul Brissot, menuisier, Chichery,
- Yonne Cécile Madeline, avocate, Rouen, Seine Maritime
- Yassine Boutahar, professeur de Français, Beaulieu sur Mer, Alpes Maritimes
- Sandra Lecat, chercheuse au CNRS, Strasbourg, Bas Rhin

A lire aussi

Sur le même sujet

La journée dieppoise de Thomas Pesquet

Près de chez vous

Les + Lus