De nouvelles voix pour la rentrée de France Bleu Normandie

© France 3
© France 3

La radio, toujours la plus écoutée dans l'Eure et la Seine-Maritime, a présenté ses nouveautés de la rentrée 2017

Par Richard Plumet

Installée à Rouen, sur les quais de Seine rive droite, la radio régionale de service public France Bleu Normandie a fait sa rentrée de septembre.
Bruno Leroy, directeur, a présenté hier matin (mercredi 20 septembre) les nouveautés de la saison 2017- 2018.

Après ( encore une fois ! ) de très bons résultats lors des dernières mesures d'audience, l'antenne ne va pas être bouleversée. Pas de grands changements mais seulement des ajustements et des améliorations.

C'est ainsi, que du côté des émissions, la voix du matin reste celle, entre 6h et 9h, de Michel Jérôme célèbre pour sa légendaire et facétieuse bonne humeur !
Dans la matinée, place désormais à un duo pour les questions de vie pratique et de cuisine et gastronomie normande.

Le weekend, les amateurs de jardinage ont rendez-vous le samedi à 9h avec les conseils pratiques et utiles de Samuel Leroux.
Détente le dimanche, où après le petit matin d'Isabelle Lebrun, la voix enjouée de Serge Baillivet prend désormais le relais de 9h à midi avec les "matchs".


Le football à l'honneur

Côté info, la rédaction de France Bleu Normandie (autour d'une nouvelle rédactrice en chef) renforce ses journaux avec toujours plus d'information de proximité, mais aussi des dossiers quotidiens et des invités en direct.

Principale nouveauté de cette rentrée de septembre 2017 : France Bleu Normandie va suivre les deux clubs de football qui évoluent en Ligue 2, le HAC et QRM, en retransmettant l'ensemble des matchs, à l'extérieur comme à domicile ! 

Et comme sur d'autres antennes du groupe Radio France (comme France Inter)  des écrans publicitaires ont fait leur apparition sur l'antenne. Comme le précise Bruno Leroy, directeur de France Bleu Normandie, il s'agit d'annonceurs, de marques, qui ont désormais le droit de diffuser leurs messages dans des créneaux que nous avions déjà. Ces "pubs" ne concernent que quelques minutes par jour de l'antenne et ne "polluent" pas l'écoute des programmes.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

les 20 ans de l'association Mase

Près de chez vous

Les + Lus