A Rouen (Seine-Maritime), un torréfacteur artisanal a de grandes ambitions pour ses cafés

(illustration)
(illustration)

C'est la boisson la plus consommée au monde. Mais on ignore souvent sa provenance. Un cafetier rouennais a décidé de proposer sa production artisanale dans des commerces et des cafés restaurants normands. Rencontre avec les Torréfacteurs Normands dans NormandiEco. 

Par Marc Moiroud-Musillo

Pendant longtemps, le café torréfié dans une brasserie de la place Saint Marc à Rouen (Seine-Maritime) était entièrement utilisé pour la production de boissons destinées aux consommateurs de l'établissement. Mi-2015, Grégoire Meurice prend les commandes du café. Il souhaite vendre les produits torréfiés sur place, d'autant que les capacités de production de sa machine sont bien supérieures à l'utilisation faite à l'époque. Il a donc créé sa propre marque, les Torréfacteurs Normands, et suivi une formation. Grégoire Meurice apprend à produire ses propres mélanges et à torréfier le café dans les règles de l'art.

Le voici à présent à la tête d'une dizaine de références. Entre 120 et 200 kg de café sortent du torréfacteur chaque semaine. Ils sont vendus dans une vingtaine de point de vente, principalement des magasins fonctionnant en circuit court.

La société a embauché son second salarié et elle vient juste de lancer des capsules afin de toucher une nouvelle clientèle :
NormandiEco à la rencontre des Torréfacteurs Normands
Depuis des années, une brasserie rouennaise torréfiait son propre café, destiné à sa clientèle. Mais son nouveau propriétaire a décidé d'élargir sa gamme et de la proposer à des commerces et d'autres cafés ou restaurants.  - France 3 Normandie

A lire aussi

Sur le même sujet

VIDEO : le récit de la matinée de Thomas Pesquet à Dieppe en direct dans le JT 12/13 de France 3 Normandie du jeudi 12 octobre 2017

Près de chez vous

Les + Lus