Saint-Victor-l'Abbaye : Guillaume Schlur fait pousser des plantes avec des poissons

Les plantes poussent directement dans l'eau, filtrée depuis le bassin des poissons. / © Bruno Belamri
Les plantes poussent directement dans l'eau, filtrée depuis le bassin des poissons. / © Bruno Belamri

Faire pousser tomates, aubergines et basilics... grâce à des déjections de truites : c'est la technique peu répandue de l'aquaponie, développée en Normandie par le seinomarin Guillaume Schlur.

Par Simon Auffret

Ils ne sont qu'une quinzaine à pratiquer cette technique en France. L'aquatonie consiste à utiliser les déjections de poissons comme engrais pour les plantes, dans un circuit fermé qui fait passer l'eau des bassins jusqu'aux cultures. 

L'azote produit par les poissons passe par trois filtres, deux mécaniques et un "bio filtre" qui rendent le gaz assimilable par les plantes. Celles-ci s'en nourrissent, nettoyant l'eau qui retourne de nouveau dans le bassin des truites.

La technique rejette très peu de déchets, et ne nécessite aucun intrant à part la nourriture pour les poissons. Elle permet aussi de cultiver dans de petits espaces et de manière quasi autonome.

À Saint-Victor-l'Abbaye, Guillaume Schlur est en train de sélectionner les espèces qu'il souhaite cultiver à destination des restaurateurs et petits commerçants.

Reportage de Gregory Archiapati et Bruno Belamri. Avec comme interlocuteur Guillaume Schlur :




 

A lire aussi

Sur le même sujet

SPO Rouen Tennis de table

Près de chez vous

Les + Lus