Lactariums : le don de lait maternel

© Frédérique L./CC
© Frédérique L./CC

Le lait maternel reste l’aliment de choix pour les nouveau-nés prématurés immatures compte tenu de ses qualités nutritionnelles et immunologiques.

Par Christophe Roux

Santé Aquitaine lactariums et le don de lait maternel
Invitée plateau | Dr. Delphine LAMIREAU – Responsable des Lactariums Bordeaux/Marmande - CHU de Bordeaux
Diffusion | Lundi 15 novembre 2012

Depuis le 1er janvier 2012, le lactarium Raymond Fourcade de Marmande a intégré le CHU de Bordeaux rejoignant le lactarium de l’hôpital des Enfants au sein du pôle de pédiatrie du CHU de Bordeaux.

Un tel rattachement est justifié par la nécessité de positionner cette structure comme centre de référence national, en l’adossant à un CHU disposant d’une maternité de niveau III et de pédiatrie, notamment de néonatologie.

Le rassemblement des deux lactariums sous la direction d’une même équipe médicale et technique permet le développement de nouvelles technologies de traitement du lait dans le but de garantir une sécurité optimale (le lait est un produit humain régi par les règles de la biovigilance) et une meilleure qualité (préservation de toutes les propriétés du lait maternel malgré le traitement effectué afin de se rapprocher au mieux du lait cru).

Les activités des deux lactariums

Le lactarium de l’hôpital des Enfants à Pellegrin traite 2500 l de lait par an. Il réalise une activité de lactarium « à usage intérieur » en pasteurisant le lait personnalisé d’une mère pour son propre enfant (le plus souvent prématuré), hospitalisé à l’hôpital des Enfants. Il réalise également une activité « extérieure » par le traitement du lait de don anonyme recueilli dans les maternités et aux domiciles des mamans d’un secteur qui s’étend au-delà de la Communauté Urbaine de Bordeaux.

Le lactarium R. Fourcade poursuit à Marmande son activité spécifique car, depuis 1947, il est le seul parmi les 19 lactariums de France à réaliser après pasteurisation, une lyophilisation du lait maternel. Le lait lyophilisé présente deux avantages : la facilité de transport et la possibilité de conservation à température ambiante pour une durée de 18 mois au lieu de 6 mois pour le lait pasteurisé congelé. Le lactarium assure une distribution dans 22 départements et plus particulièrement ceux d’outre mer auprès d’environ 80 clients, essentiellement des établissements de santé mais aussi quelques particuliers. Il traite 15 000 l de lait par an, issu de dons anonymes collectés en Aquitaine, Midi-Pyrénées mais également en Normandie par 19 collectrices qui se rendent dans les maternités et au domicile de mères ayant un excédent  de lait.
La vocation nationale du lactarium de Marmande est confortée dans le plan d’action en faveur de l’allaitement maternel issu du rapport du Pr D.Turck en juin 2010.
Source : Delphine Lamireau, responsable des Lactariums – CHU de Bordeaux
En savoir + sur le service

Sur le même sujet

Festival de peinture à Magné (2017)

Près de chez vous

Les + Lus