Pollution au radon : la maison radioactive de Bessines-sur-Gartempe va être détruite

Des plaintes de particuliers contre Areva apparaissent dans la région, en particulier en fin de semaine dernière en Corrèze. Car un peu partout en Limousin, des maisons ont été construites sur des stériles miniers radioactifs enfouis

Par Christian Bélingard

Le cas le plus emblématique reste la maison du couple Jusiak à Bessines-sur-Gartempe évacuée et mise sous surveillance le 26 mars 2014 par les services de l'Etat. Ce lundi 16 juin, en préfecture de Haute-Vienne, une commission de suivi des sites d'Areva s'est réunie. Au programme, la pollution au radon a été évoquée mais  les stériles miniers radioactifs n'ont pas fait l'objet d'une discussion très large. Deux décisions ressortent de cette réunion: la maison radioactive de Bessines-sur--Gartempe sera détruite. Une nouvelle commission de suivi des sites Areva doit se réunir en septembre prochain.

Voici notre reportage:

vidéo- commission de suivi des sites Areva
Reportage: C. Descubes, H. Simonet

Intervenants:
Michel Jau, Préfet Haute-Vienne
Josette Libert, maire d'Ambazac
Antoine Gatet, Représentant collectif d'associations



A lire aussi

Vos commentaires

Sur le même sujet

Un millier de camions bloqués par le tempête

Actualités locales

Les + Lus