Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Echillais (17) : Ségolène Royal dit non au super-incinérateur mais oui à un plus petit

Ségolène Royal lors de la conférence de presse concernant l'incinérateur d'Echillais / © D.Gomez.France 3
Ségolène Royal lors de la conférence de presse concernant l'incinérateur d'Echillais / © D.Gomez.France 3

Ségolène Royal a annoncé ce vendredi à La Rochelle qu'elle n'était pas favorable à la construction d'un super incinérateur pouvant accueillir 85 000 tonnes de déchets à Echillais près de Rochefort (17). Elle revoit le projet à la baisse et veut inciter à produire moins de déchets ménagers.

Par Christine Hinckel

La ministre de l'Ecologie et du Développement durable avait réuni à la préfecture de Charente-Maritime  les membres du Syndicat Intercommunautaire du Littoral favorables au projet et les parlementaires concernés. Elle a arbitré dans le dossier de la construction d'un centre de traitement de déchets à Echillais près de Rochefort.Ségolène Royal a officiellement dit qu'elle ne voulait pas du projet initial prévoyant la construction d'un super-incinérateur pouvant traiter 85 000 tonnes de déchets et couvrant les besoins de 90 communes. La ministre de l'Ecologie se dit en revanche favorable à un redimenssionnement de ce projet qui traiterait environ 30% de déchets en moins. Elle incite les présidents des communautés de communes concernées à developper "des programmes d'actions complémentaires de compostage de proximité et de développement de collecte sélective des biodéchets, notamment auprès du secteur de la restauration ou par l'habitat dense.


Pas d'incinérateur géant et moins de déchets 

Pour parvenir à la réduction de la production de déchets ménagers. Ségolène Royal a proposé aux élus présents le projet "Territoires Zéro gaspillage, Zéro déchet" lancé au début du mois d'août par son ministère.

Elle souhaite engager une vingtaine de territoires volontaires dans une "démarche exemplaire et participative de réduction, réutilisation et recyclage de leurs déchets."
Le ministère entend promouvoir dans ces territoires toute une série d'attitudes citoyennes en matière d'environnement. Evitez le gaspillage alimentaire, redonnez ou revendre les objets au lieu de les jeter, trier les emballages et déchets, composter les bio-déchets, etc....
Jean-François Macaire, président de la Région, indique sur son compte twitter que les propositions de Ségolène Royal ont trouvé un écho en Charente-Maritime.


Le projet de cet incinérateur de 85 000 tonnes était depuis le mois de juin à l'arrêt après le report de l'avis que devait donner le Conseil départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (Coderst) présidé par la préfète de Charente-Maritime.
D'autre part, un comité d'opposants "Pays Rochefortais aller't" avait appelé à une manifestation qui avait rassemblé autour d'un millier de personnes.



Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Comment fonctionne la cybercriminalité ?

Près de chez vous

Les + Lus