La montée des eaux plus rapide que prévu

Selon nos confrères de Terra Eco, les prévisions les plus pessimistes sur la montée des eaux sont encore en dessous de la réalité. Sur les 20 dernières années, la hausse a été 25% plus importante que prévu. A ce rythme, Ré, Oléron et le marais Poitevin sont carrément menacés.

L'île de Ré côté Phare des Baleines
L'île de Ré côté Phare des Baleines © maxppp
La mer avance, elle avance même très vite. Des chercheurs de l'Université d'Harvard aux Etats-Unis ont compilé les mesures de 600 marégraphes, des appareils destinés à mesurer le niveau de la mer en un point donné et sur une période donnée.
Les résultats ont de quoi inquiéter : entre 1901 et 1990, la mer gagnait 1,2 millimètre sur la terre chaque année, mais entre 1993 et 2010 on est passé à 3 millimètres par an.

Ré, Oléron, le Marais Poitevin menacés


De son côté, le GIEC, le groupe d'experts inter-gouvernemental sur l'évolution du climat estime que la hausse du niveau des mers pourrait se situer entre 28 et 98 centimètres d'ici à la fin de ce siècle. Un scénario catastrophe qui entraînerait des migrations climatiques massives mais aussi une modification des paysages, ainsi, près de chez nous, l'île de Ré, l'île d'Oléron et le marais Poitevin seraient partiellement inondés. En regardant la carte réalisée sur le site Flood Maps, on peut voir ce qu'un mètre d'eau supplémentaire aurait pour conséquence.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement inondations réchauffement climatique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter