73e anniversaire de la bataille du Mont Gargan

© Denis Adam De Villiers
© Denis Adam De Villiers

250 personnes, ancien combattants et familles de maquisards étaient présentes dimanche 23 juillet 2017 aux commémorations de la bataille du Mont Gargan entre le 18 et le 24 juillet 1944.

Par Gwendolina Duval

La bataille du Mont Gargan raconte l’histoire de la Résistance qui a freiné l’avancée des troupes allemande à Sussac.

Dimanche 23 juillet 2017, le 73e anniversaire de cette bataille était célébré près de la chapelle en ruine. 250 personnes, anciens combattants ou famille de maquisards étaient présentes.

© Cécile Descubes
© Cécile Descubes

Le 18 juillet 1944, des soldats allemands de la Brigade Jesser, épaulés par des miliciens français mènent l’assaut au Mont Gargan, autour de la Chapelle. Ils s’opposent aux Francs-Tireurs Partisans (FTP).

René Arnaud, Résistant des FTP en 1944
René Arnaud était au Mont Gargan en juillet 1944. Il a combattu avec la Résistance et repoussé l'avancée allemande.


Les combats sont violents.

Le 19 juillet, les positions résistantes sont tombées, mais le FTP emmené par le colonel Georges Guingouin continue les combats sous forme de guérilla. Le 24 juillet 1944, les troupes allemandes se retirent.

Le bilan compte 38 tués, 54 blessés et 5 disparus dans les rangs du FTP. 342 soldats allemands ont été tués ou blessés.

© Cécile Descubes
© Cécile Descubes


Cette année, pour le 73e anniversaire de la bataille. Une polémique refait surface au Mont Gargan. Elle concerne la nomination du nouvel évêque des Armées, Mgr Antoine de Romanet. Son grand père, bien connu au Mont Gargan, est mort en 1944. 
 

Commémorations et polémique au Mont Gargan



 

Sur le même sujet

Thomas Pesquet était à Mérignac pour visiter l'avion Zéro-G

Près de chez vous

Les + Lus