Apprenez à planter les petit pois pas à pas

Chronique de Bernard le jardinier : les petits pois
Diffusion le vendredi 9 décembre 2016 dans le 12/13 Aquitaine présenté par Sandrine Papin

C'est la saison ! Bernard Roussel vous donne toutes les astuces pour planter et récolter de délicieux petits pois. Les explications  de notre expert jardinier en vidéo dans notre article.

Par Bernard Roussel (avec CR)


De toutes les plantes potagères, ce sont certainement les pois et plus particulièrement les petits pois qui sont cultivés depuis le plus longtemps. L’archéologie permet de dater des cultures de petits pois à environ 6000 avant JC dans la région de Mésopotamie. En France des traces de pois ont vu leur apparition chez les peuples lacustres de Savoie et du Dauphiné.

Dans le potager, le petit pois possède de nombreux atouts qui en font une légumineuse à ne pas oublier
  • L’aspect ludique de semer des grosses graines
  • L'apport d’azote qui fertilise le sol 
  • Culture assez facile
  • Résistance à de basses températures

Réaliser son semis

Dans les climats tempérés, le petit pois peut être semé dès la fin de l‘hiver ou au début du printemps. Si une température d’environ 5°C est nécessaire pour sa germination, des petites gelées matinales seront bien supportées . Dans notre région, le petit pois peut être semé en automne.
Les semis peuvent s’effectuer
  • en lignes espacées d’environ 40-50 cm en disposant une graine tous les 2-3 cm avec une profondeur de 3-4 cm.
  • en poquet, 5-6 graines tous les 20 cm.
Le petit pois n’est pas difficile, mais il préfère les sols frais et léger. Par contre le petit pois nécessite une terre toujours humide (sans
excès d'eau, voir ravageurs). La germination interviendra de 5 à 8 jours après les semis selon les variétés et la température du sol. On peut commencer à butter la terre au bout de 2 semaines ce qui aide la plante à se tenir bien droite.
Des tuteurs (branchages de récupération) d’un mètre de long enfoncés dans le sol suffiront.

Quel engrais ?

Le pois est très peu exigeant en éléments nutritifs et apprécie les sols bien ameublis en profondeur. Il ne supporte pas l'excès d'humidité (risque de maladies cryptogamiques) et n'aime pas les sols trop calcaires.
Comme toutes les légumineuses, le petit pois n’est pas gourmand, inutile donc de charger en engrais. Seul un apport de cendres de bois ou autre engrais organique riche en potasse lui sera bénéfique.

Les maladies cryptogamiques



Les ravageurs

Il y a pas de ravageurs inquiétant pour le petit pois. Les limaces ignorent les petits pois. Seuls quelques petits coléoptères thrips et diptères et autres pucerons peuvent causer des problèmes cela suivant les conditions climatiques du moment mais qui ne mettent pas la plante en danger


La récolte

Elle s’effectue avant que les gousses ne deviennent jaunes, ainsi les petits pois seront bien verts.
On évite d’arracher les pieds pour conserver l’azote fixé par les racines. En effet le petit pois à la faculté d’emmagasiner l’azote atmosphérique contenu dans l’air On peut donc les couper à la base avant de récolter pour ensuite les enfouir dans le sol comme engrais vert. Si vous désirez faire plusieurs récoltes il faut échelonner les semis tous les quinze jours cela pour consommer sur une plus longue période.

Les petits pois étant précoces dans la saison, vous pouvez placer entre les rangs une autre plante potagère qui prendra le relais lorsque les petits pois auront produit .

La recette 

Préparation d’un fongicide naturel
Voici une recette pour lutter contre les champignons cryptogamiques (rouille, mildiou, oïdium, botrytis, anthracnose)
Pour réaliser votre fongicide.
Dans une tasse
  • Mélangez une cuillère à café de bicarbonate de sodium et 2 cuillères à café d’huile d’olive
  • Diluez ce mélange dans 1 litre d’eau
  • Pulvérisez les plantes avec ce liquide, en évitant les fleurs
  • Renouvelez au bout de 15 jours si besoin.
Avant la première pulvérisation générale vérifiez toujours que la solution obtenue ne brûle pas le feuillage faites un test sur une petite partie du feuillage, de préférence à la base de la plante.

Dicton du mois

En décembre mieux valent gel et glace que soleil vivace

Sur le même sujet

Le Wave Bumper va révolutionner la lutte contre la submersion

Près de chez vous

Les + Lus