Baccalauréat 2015 : l'épreuve de physique-chimie déchaîne la colère des professeurs

Des candidats au baccalauréat 2015 pendant une épreuve. / © AFP
Des candidats au baccalauréat 2015 pendant une épreuve. / © AFP

Après les candidats de la série S, c'est au tour des professeurs de physique-chimie de contester l'épreuve du baccalauréat 2015. Ils la jugent complètement décalée par rapport au programme de l'année et estime que le changement de barême de notation au dernier moment n'est pas justifié.

Par Christine Hinckel

L'Union des professeurs de Physique-Chimie a écrit un courrier au ministère de l'Education nationale pour faire part du mécontentement des enseignants. 

"Les réactions des collègues sont fortes, de la colère aux sentiments de mépris et d’humiliation." est-il noté dans ce courrier.

Les professeurs estiment que "les trois questions comprises dans le sujet sollicitaient des capacités qui ne sont pas maîtrisées par l'élève moyen que (nous) avons dans nos classes".

Colère, mépris et humiliation

Colère, mépris et humiliation, les mots sont forts et rejoignent les sentiments exprimés sur les réseaux sociaux par les lycéens juste après l'épreuve.
Les uns et les autres citent en exemple un exercice faisant référence au record de chute libre de Félix Baumgartner. Il était demandé aux candidats de calculer le nombre d'étages descendus par l'Autrichien mais sans préciser la hauteur-étalon d'un étage. Sur twitter, les lycéens avaient choisi le ton de l'humour. Leurs enseignants ont opté pour celui de la colère en regrettant que depuis trois ans, les exigences pour réussir les exercices du baccalauréat fluctuent sans cesse.


 Le tweet de cette candidate limousine résume à lui seul l'avis des professeurs de physique-chimie qui écrivent à la ministre à  la rubrique "mépris" : "Mépris ensuite, car de nombreuses connaissances, présentées à grand renfort d’activités, de cours, de mises en contexte et d’applications, sont passées par pertes et profits dans ces sujets."

Le barème de notation changé au dernier moment

Les enseignants parlent enfin "d'humiliation" car après les premières corrections de copie qui se sont avérées très mauvaises, le ministère a communiqué aux correcteurs un nouveau barème de correction qu'ils contestent. "Comment ne pas se sentir dévalorisé dans son travail de correction lorsqu'on doit attribuer 2 points à l'emploi d'une simple formule, et 0,5 voire 0,25 point à une question nécessitant beaucoup de temps, de la réflexion et une prise de risque !", proteste l'Union des professeurs de physique-Chimie.


Encore une semaine avant les résultats

Les résultats du baccalauréat seront connus le 7 juillet prochain. A partir de 8h dans les centres d'examen et à 9h sur internet : http://ocean.ac-poitiers.fr/publinet .
16 042 candidats étaient inscrits pour le baccalauréat 2015. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des chapelles à vendre en Poitou

Près de chez vous

Les + Lus