L’affaire de la pollution de la Garonne devant le tribunal correctionnel de Bordeaux

Après 7 ans de bataille juridique, le procès de la pollution de la Garonne s’est ouvert lundi 13 octobre après-midi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux.

© France 3 Aquitaine

La Société des docks des pétroles d’Ambès et son directeur sont poursuivis pour cette pollution qui s’est produite dans la nuit du 11 au 12 janvier 2007 au parc de stockage de la société.
Pollution de la Garonne : début du procès

Un bac contenant 13 575 mètres cubes de pétrole brut s'était fissuré et avait répandu dans le fleuve une nappe de pétrole de 14 km de long, souillant ainsi jusqu’à 10 km de berges sur la rive droite et 4 km sur la côte médocaine. Une importante nappe d’hydrocarbure qui avait touché la faune et la flore.

Cette fuite serait liée à une série d’erreurs.Y a-t-il eu imprudence, négligence ou manquements aux obligations de sécurité ? C’est tout l’enjeu de ce procès.
François Ruffie, avocat de 4 associations environnementales, Christel Colmont-Digneau maire de Macau et son avocat Pierre Landete
François Ruffie, avocat de 4 associations environnementales, Christel Colmont-Digneau maire de Macau et son avocat Pierre Landete © Jean-Pierre Stahl - France 3 Aquitaine


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice estuaire environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter