Bordeaux : la vague dégagiste gagne la capitale régionale

© Elise Galand FTV
© Elise Galand FTV

Sur les 3 circonscriptions qui englobent la ville de Bordeaux, 3 nouveaux visages. Exit les candidats connus de droite comme de gauche. 

Par Christine Le Hesran

Bordeaux a manifestement été gagnée par la vague macroniste, et donc a voulu marqué sa soif de renouvellement. 
Que ce soit sur le secteur de la 1ère, Bordeaux nord, la 2e, Bordeaux centre et rive droite, la République en Marche est plébiscitée. C'est un coup dur pour les fidèles d'Alain Juppé qui échouent Anne Walryck et Nicolas Florian. Alain Juppé qui n'a pas voulu prendre la parole hier soir pour commenter ces défaites. De quoi laisser méditer aussi pour 2020 et le prochain scrutin municipal. Bordeaux dès le vote Présidentiel a marqué un fort intérêt pour cette nouvelle majorité et ces visages témoignant de la nouveauté. 

Le surprise France Insoumise

Surprise car Marik Fetouh de la République en Marche ( Modem à la mairie de Bordeaux ) avait de l'avance. Mais cet un nouveau visage, totalement inconnu qui est apparu. Ce militant, technicien de l'Inra, veut aussi incarner le renouveau politique. 

Nouveau député mais pas nouvel élu

Alain David, maire socialiste de Cenon depuis 20 ans, sera effectivement un nouveau visage pour l'Assemblée. le rescapé du PS savoure d'autant plus sa victoire qu'il partait de loin. Ses camarades députés PS ne s'en sont pas sortis dans le département. 

Renouvellement des visages de la métropole bordelaise

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Thomas Pesquet était à Mérignac pour visiter l'avion Zéro-G

Près de chez vous

Les + Lus