Le festival du film de La Rochelle hanté par Alfred Hitchcock

Alfred Hitchock en 1960 / © KEYSTONE Pictures USA/ZUMAPRESS.com
Alfred Hitchock en 1960 / © KEYSTONE Pictures USA/ZUMAPRESS.com

Pour ses 45 ans, le festival de La Rochelle consacre une rétrospective à l’œuvre d’Alfred Hitchcock. Au programme, 32 films réalisés en 1925 et 1972.

Par Coralie Roland

Sur son site, l’organisation du festival explique avoir "choisi de montrer TOUS ses films muets, TOUS ses films anglais, plus une bonne dizaine de ses chefs-d’œuvre américains." Du Jardin du plaisir en 1925 à Frenzy en 1972, en passant par Meurtre (1930) et Fenêtre sur cour (1954), la liste complète des films et leur date de diffusion est disponible sur le site du festival.

L’œuvre du maître du suspense est saluée par le public et la critique, un amour qui ne s’est jamais perdu. "Je trouve qu’il a le don de nous faire marcher à chaque coup, pour parler d’une façon vulgaire, explique Rui Nogueira, ancien directeur de la cinémathèque de Genève. Même quand on connait un film, on marche, on marche, on est toujours pris par ce qu’il nous raconte.

Hitchcock, c’est aussi une exposition d’affiches à découvrir Tour de la Lanterne, des affiches réunies par un collectionneur poitevin.

Le 45e festival de La Rochelle fermera ses portes dimanche soir.

Alfred Hitchcok, omniprésent au festival de La Rochelle
Un reportage d’E. Vallet, M. Millet, M. Coudrin avec les interviews de Claude Bounique, collectionneur d'affiches de film et de Rui Nogueira, ancien directeur de la cinémathèque de Genève

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Agriculteur agressé par un individu présumé fiché S : procès reporté

Près de chez vous

Les + Lus