Pavillon Bleu : quelles communes de Charente-Maritime l'ont obtenu ?

Le Pavillon Bleu a été attribué à neuf communes de Charente-Maritime pour leurs plages ou leur port de plaisance. / © Maxppp
Le Pavillon Bleu a été attribué à neuf communes de Charente-Maritime pour leurs plages ou leur port de plaisance. / © Maxppp

Le Label Pavillon Bleu a été décéerné ce vendredi à 173 communes, qui étaient candidates à cette distinction récompensant une bonne gestion de l'environnement, des déchets et de l'eau pour les plages ou les ports. 9 communes de Charente-Maritime ont obtenu le label pour leurs plages ou leur port. 

Par C.H avec AFP


Le label, créé en 1985 a récompensé cette année 390 plages et aussi 102 ports de plaisance. En 2016, il avait été décerné à 170 communes représentant 400 plages et à 98 ports de plaisance maritimes et continentaux (à l'intérieur des terres).
La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur arrive en tête du palmarès, comme l'année dernière, avec 58 lauréats. Elle est suivie par la région Occitanie avec 53 lauréats.
En charente maritime : 19 plages de 7 communes sont labelisées. Deux nouveau lieux de baignade obtiennent le sésame : la plage de Foncillon à Royan et celle des sables-Vignier-Les bonnes à Saint-Georges d’oleron. Voici la liste des Pavillons Bleux attribués en Charente-Maritime :

POUR LES PLAGES
  • La Rochelle,  Chef de Baie
  • Le-Bois-Plage-en-Ré, Gros- Jonc, Les Gollandières (bidon V)
  • Le-Grand-Village-Plage, Plage de la Giraudière
  • Royan, la Grande Conche, Le Chay, Le Pigeonnier, Pontaillac, Foncillon
  • Saint-Georges-d’Oléron, Plage de Boyardville, Plage des Saumonards-La Gautrelle, Plage du Douhet-Plaisance, Plage des Sables Vignier-Les Bonnes
  • Saint-Georges-de-Didonne, Face avenue Amazones Sud accrobranche, Face avenue Béteille
  • Saint-Trojan-les-Bains, La grande plage, Gatseau

POUR LES PORTS :
  • Port de Plaisance de La Flotte
  • Port de Saint-Denis d’Oléron
  • Port de Plaisance de la Rochelle

Des critères très rigoureux

L'obtention du label suppose de répondre à une série de critères. Pour les plages, il faut une eau de baignade de "qualité excellente" avec cinq contrôles par saison, un point d'eau potable, des poubelles sur la plage, la collecte sélective d'au moins trois types de déchets, une politique de recyclage et la mise en place d'actions d'éducation à l'environnement. Les communes doivent aussi payer des frais d'inscription qui s'élèvent à 800 euros et ensuite à nouveau payer pour les drapeaux, ce qui monte les frais d'obtention du label à 1200 euros.
Des critères jugés de plus en plus rigoureux par certaines communes qui préfèrent parfois renoncer à ce label pourtant jugé bénéfique pour le tourisme. C'est le cas à St-Denis- d'Oléron, après s'être inscrite la commune a préféré abandonné devant l'accumulation des critères à respecter toujours plus exigeants. 
Pour les ports, les critères concernent la prévention des pollutions et le traitement des déchets, ainsi que le traitement des eaux usées des bateaux, des boues de dragage ou des liquides polluant les cales.

Deux communes ont perdu cette année leur Pavillon bleu. Il s'agit de St-Palais-sur-Mer et de St-Denis-d'Oléron. Jean-Michel Massé, le maire de St-Denis se dit un peu déçu mais il fait remarquer que "les eaux des deux plages de la commune ont été jugées irréprochables par l'Agence Régionale de Santé". Il s'agissait selon lui plutôt de raisons administratives face aux critères demandés pour obtenir le label.

Les Pavillons Bleux en Charente-Maritime
Reportage de Valérie Prétot, Marc Millet et Olivier Pallas. Intervenants : Jean-Michel Massé, maire de St-Denis-d'Oléron et Eliane Bernard, adjointe au maire de St-Georges-de-Didonne

Le label Pavillon Bleu, un programme de la Fondation pour l'éducation à l'environnement en Europe, est présent dans 47 pays.



Sur le même sujet

Pays basque: des producteurs laitiers dénoncent les "acquisitions spéculatives" de Franck Riboud

Près de chez vous

Les + Lus