Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Un port à sec à La Rochelle

Port à sec de Soubise / © Patrick Despoix - CC
Port à sec de Soubise / © Patrick Despoix - CC

Les places sont rares dans les ports de plaisance français. Le concept de port à sec commence à prendre de l'ampleur. A La Rochelle, ce sont ainsi plus de 350 nouvelles places qui pourraient être créées.

Par François Gibert

Le port à sec est un emplacement terrestre destiné à accueillir les bateaux en dehors de leurs périodes de navigation.
A Chef de Baie, on pense de plus en plus à construire un port de plaisance... à sec.
Ils seraient déjà plusieurs centaines de propriétaires à envisager de garer leur bateau à moteur sur ce terrain du port de pêche.

A La Rochelle, la Préfecture vient de donner son feu vert à la société Dockside service qui a remporté l'appel d'offre. Il faut encore attendre que la Chambre de Commerce, propriétaire du terrain, règle les problèmes de dépollution du site et quelques obstacles environnementaux. Mais à la régie du port des minimes, co-actionnaire de la société, on se veut optimiste :

La capacité du terrain est de l'ordre de 850 bateaux. Nous avons aujourd'hui plus de 350 personnes intéressées.
 

Un port à sec existe déjà depuis plus de 10 ans à Soubise, sur la Charente, mais l'espace commence à manquer. 

Projet de port à sec à Chef de Baie (17)
Reportage de Yann Salaün, Didier Gomez et Maud Coudrin - Intervenants : Antoine Poinsot, Chef de port de Soubise - Bertrand Moquay, Directeur de la régie du port de plaisance de La Rochelle



Sur le même sujet

Projet de port à sec à Chef de Baie (17)

Près de chez vous

Les + Lus