Saint-Georges-de-Didonne : opération protection des crapauds

Saint-Georges-de-Didonne : opération protection des crapauds
Reportage de Valentin Breuil, Lilly Thomann et Maud Coudrin

C'est la période des amours pour les crapauds. Ils doivent quitter la forêt pour rejoindre l'étang. Mais entre les deux, il y a la route départementale que des volontaires leur permettent de traverser en toute sécurité tous les ans fin février. Reportage. 

Par Marine Rondonnier

Fin février est une période à haut risque pour les crapauds

Dans la forêt de Suzac, près de Saint Georges de Didonne (17),  ils sont des milliers à traverser les routes pour aller pondre dans l'étang. Mais sous les roues des voitures, beaucoup y laissent leur peau.
Alors pour garantir la survie de ce gardiens naturels de nos jardins, contre limaces et insectes, le Parc de l'Estuaire s'échine depuis 2012 à protéger ces petits amphibiens. De mi-février à fin mars, ils se relaient en début et fin de journée pour faire traverser cette espèce protégée. 

Une centaine de crapaux examinés et sauvés

Mardi soir, une vingtaine de volontaires sont venus examiner les crapauds avec les spécialistes du Parc de l'Estuaire. L'objectif : les compter, les peser avant de les aider à traverser la route pour que les crapauds aillent pondre dans l'étang. 

 Au total, une centaine de crapauds ont été contrôlés lors de cette Nuit des crapauds. 

Reportage de Valentin Breuil , Lilly Thomann et Maud Coudrin :
Les intervenants : 
- Estelle Gironnet, chargée de projet au parc de l'Estuaire
- Jean-Marc Thirion, écologue

Sur le même sujet

Pessac : 10 minutes pour offrir un emploi

Près de chez vous

Les + Lus