Sunny side of the doc : la réalité virtuelle fait son show

© Francetv
© Francetv

Cette année le Canada et l'Amérique du Nord font leur grand retour au festival. Côté technologie, la réalité virtuelle fait une entrée en force, une technologie qui reproduit le mieux ce que l’on ressent dans le monde réel. 

Par François Gibert

La force de la réalité virtuelle

Il existe trois catégories de films en réalité virtuelle aujourd’hui : ceux dans lesquels le spectateur est une sorte de fantôme et observe, ceux dans lesquels il est le personnage central, et enfin ceux dans lesquels il peut agir.
Un espace entièrement dédié à la réalité virtuelle, placé au centre de l’espace innovation, dans la grande halle du marché, accueillera les participants qui pourront visionner près de 20 programmes innovants du monde entier.
Du 20 au 22 juin, à 18h30, une immersion collective est organisée. Une personne sur scène équipée de lunettes VR,vivra une immersion complète dans un programme tandis le public de l’auditorium pourra suivre sur grand écran la vision de la personne sur scène. Cette expérience VR sera suivie par un débat avec les créateurs du programme.

Le Canada invité d'honneur

Côté documentaire classiques, ce qui rejouit les organisateurs, c'est le retour des professionnels d'Amérique du Nord : le Canada et les Etats Unis. Les grandes chaines sont à nouveau en quête de documentaires, un genre délaissé ces dernières années par les américains.


Le reportage de Valérie Prétot, Pierre Lahaye et Xavier Demester
la réalité virtuelle au Sunny side of the docs

 

Sur le même sujet

Haute-Vienne - Le détail de mesure de prévention sur le site Alvéol

Près de chez vous

Les + Lus