Royan : des jetskieurs à la dérive secourus sur le banc de la Coubre

Opération de contrôle en mer par la gendarmerie au large de La Rochelle ce vendredi 11 août 2017. / © FTV
Opération de contrôle en mer par la gendarmerie au large de La Rochelle ce vendredi 11 août 2017. / © FTV

Des jetskieurs en panne dans la zone du banc de la Coubre au nord de Royan ont dû être secourus à la mi-journée. Cet incident illustre
la multiplication des interventions de secours en mer, la Préfecture maritime de l'Atlantique appelle tous les usagers de la mer à une plus grande prudence. 

Par C.H

Tous sains et sauf

A 12h20,  un jetskieur appelle la capitainerie de La Palmyre pour se signaler en panne dans la zone du banc de la Coubre alors qu’il tractait une bouée sur laquelle se trouvaient deux enfants d’une quinzaine d’année. Le cordage de traction s’est pris dans la turbine, occasionnant une panne moteur. Le jetski, sur lequel deux adultes sont embarqués, ainsi que la bouée, sur laquelle sont accrochés les deux enfants, sont alors en dérive. Le CROSS d'Etel, chargé des opérations de sauvetage en mer pour la zone engage rapidement des moyens aériens et nautiques pour leur venir en aide. A 13h, l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale parvient à hélitreuiller les deux enfants qui seront déposés sains et sauf à l'école de voile de La Palmyre. Les deux adultes sont secourus par les vedettes de la SNSM de Royan et le scooter des mers remorqué à quai à Royan.


De plus en plus d'interventions

Cette opération fait partie du quotidien des sauveteurs en mer pendant les mois d'été pendant lesquels les opérations de secours se multiplient et sont en constante augmentation.
"Au Cross Étel, pour la seule journée du samedi 5 août par exemple, pas moins de 60 opérations ont été menées dont 13 dans le cadre de la pratique de la voile légère (dériveurs, catamarans). Dans ces derniers cas, les équipages ont pour l’essentiel fait preuve de manque de savoir-faire (mauvais réglage des voiles, incapacités à manoeuvrer ou à redresser l'embarcation après son chavirement)"  note la Préfecture maritime de l'Atlantique basée à Brest dans le Finistère.

Respect de la sécurité et comportement responsable

La préfecture maritime de l’Atlantique rappelle qu’avant chaque départ pour une activité nautique, les usagers de la mer et du littoral doivent impérativement adopter un comportement responsable basé sur la prudence, la vigilance, le respect strict des consignes de sécurité en vigueur, mais aussi sur la protection de l’environnement et la bonne prise en compte du milieu marin dans lequel l’excès de confiance est un danger permanent.


La Préfecture maritime rappelle qu'il est notamment conseillé de :

-S’informer sur les conditions météorologiques et les données liées à la marée (horaires, coefficient, force des courants dans la zone), même à faible distance des côtes ;
-Vérifier la validité des équipements de sécurité et particulièrement des fusées rouges ;
-Avoir dans une pochette étanche des feux à mains clignotants afin d’être repérés plus rapidement par les secours ;
-Privilégier des vêtements de couleur vive car ils facilitent les recherches en mer ;
-Prévenir quelqu’un à terre de l’heure de son départ et de son heure estimée de retour (et penser à l’avertir en cas de changement de programme, afin d’éviter inquiétude et fausse alerte) ;
-Equiper tous les membres d’équipage ou les passagers de gilets de sauvetage ou vêtements à flottabilité intégrée (VFI) dès la montée à bord et durant toute la navigation ;
-Disposer d’un moyen de communication : VHF ou téléphone portable dans une pochette étanche.

Pierre Lahaye, Nathalie Combès et Alexandre Liégard ont suivi aujourd'hui une opération de contrôles organisée par la gendarmerie au large de La Rochelle :

contrôles en mer




 

Sur le même sujet

Pas d'insecticide dans l'élevage de poules de Domps

Près de chez vous

Les + Lus