Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Sténico en Charente-Maritime : les salariés s'inquiètent pour leurs emplois

© francetvLes s
© francetvLes s

Une épée de Damoclès pèse sur le personnel de la filiale Beau Breuil de Sténico : les soixante salariés sont convoqués vendredi pour un entretien préalable de licenciement. 

Par Valérie Prétot

Le tribunal de commerce de La Rochelle vient de rejeter la demande de liquidation judiciaire de la filiale Beau Breuil de Sténico.

Cette société de télévente proposant du matériel de bureautique emploie 60 salariés sur les deux sites en Charente-Maritime : Beaulieu et Breuil.

Les employés ne touchent plus de salaires depuis le 18 mai dernier,

Vendredi, une nouvelle épreuve attend le personnel. Les soixante salariés sont convoqués pour un entretien préalable à un licenciement pour un motif disciplinaire. 

Une des salariées qui souhaite rester anonyme ne cache pas sa détresse à quelques jours de la convocation.

C'est très inquiétant, la direction veut se débarasser de nous. Nous redoutons d'être licenciées pour faute professionnelle."



Les employés ont entre dix et vingt ans d'ancienneté dans l'entreprise. 
Ce matin, le tribunal de commerce a ordonné à la filiale Beau Breuil de verser les salaires au personnel.





A lire aussi

Sur le même sujet

Reprise de l'entraînement des Chamois Niortais

Près de chez vous

Les + Lus