Angoulême-Limoges : une ligne TER à rénover d'urgence

Des TER en gare de Saillat-Chassenon sur la ligne Angoulême-Limoges. / © Jérôme Deboeuf
Des TER en gare de Saillat-Chassenon sur la ligne Angoulême-Limoges. / © Jérôme Deboeuf

Des élus de Charente et de Haute-Vienne se mobilisent pour réclamer la réhabilitation de la ligne ferroviaire Limoges-Angoulême. La ligne est vétuste et peu entretenue. Le trajet, entre les deux villes distantes d'une centaine de kilomètres, dure plus de deux heures. 

Par C.H

Sur certaines portions, les trains ne peuvent pas rouler à plus de 40 km/h. La modernisation de la ligne dont la fréquentation est en baisse est devenue indispensable pour les élus mais aussi pour les voyageurs.
La Région Nouvelle-Aquitaine, qui a fait de cette ligne une priorité, va investir plus d'un million d'euros pour permettre d'effectuer les travaux les plus urgents.
Pour compléter le budget nécessaire à la rénovation, les élus des deux départements demandent à la SNCF et à l'Etat de s'engager financièrement au delà du contrat de plan Etat-Région. Le montant  total de la réhabilitation de cette ligne ferroviaire s'élèverait à 150 millions d'euros.

Le reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Martine Sitaud :
la défense de la ligne Angoulême-Limoges
Reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Martine Sitaud Intervenants : Jacques Bertrand, Maire de Saillat-sur-Vienne, Philippe Bouty, Président de la CDC de Charente limousine et Jacky Emon, joint par téléphone à Saintes, Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine en charge des TER





Sur le même sujet

Jeune producteur de poulets bio

Près de chez vous

Les + Lus