Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Les classes “BD” menacées au collège de Gond-Pontouvre près d'Angoulême

© France 3 Poitou-Charentes
© France 3 Poitou-Charentes

Dans la banlieue de la capitale mondiale de la bande dessinée, la suppression des "classes BD" dans les collèges passe mal chez les enfants comme chez les parents.
Ils ont manifesté ce samedi pour réclamer leur maintien.

Par Pascal Coussy

La Charente et la bande dessinée, c'est un peu une histoire d'amour.

Mais en ce moment, au collège de Gond-Pontouvre près d'Angoulême, l'ambiance est plutôt à la trahison, à la rupture et à l'amertume.

Jusqu'ici une cinquantaine d'élèves avaient la chance de suivre un cursus axé autour du neuvième art. Mais à la rentrée prochaine, tout pourrait changer.
La réforme des collèges devrait entraîner la suppression pure et simple des "classes BD".

Un coup dur pour les enfants et leurs parents. Ils témoignent tous des vertus pédagogiques de ces filières et de leur influence positive sur l'épanouissement et les résultats des élèves.

Tous espèrent encore sauver leur classe. Mais pour l'instant leurs courriers à l'inspection académique sont restés sans réponse.

Manifestation pour le maintien des "classes BD" menacées au collège de Gond-Pontouvre près d'Anogulême en Charente
Reportage : Ingrid Gallou, José Sousa, Josiane Etienne. Intervenants : Delphine Groux : présidente du Festival international de la bande dessinée - France 3 Poitou-Charentes - Ingrid Gallou, José Sousa



Sur le même sujet

Réaction Alain Juppé à la nomination d'Edouard Philippe

Près de chez vous

Les + Lus