École Européenne Supérieure de l'image d'Angoulême : des liens étroits entre étudiants et artistes

© ftv
© ftv

Avec 39 studios d'animations et de jeux vidéos, un festival international de la BD, l'image, en Charente, est une véritable économie.12 écoles, 26 formations et, parmi elles, l'École Européenne Supérieure de l'Image : deux sites, un à Poitiers et l'autre à Angoulême plus spécialisé dans la BD.

Par François Gibert

L’École Européenne Supérieure de l’Image, l'EESI propose des formations reconnues dans le réseau européen de l’enseignement artistique supérieur. 

Elle propose un master Bande-dessinée, un diplôme unique en France que seule l'école d'Angoulême propose.

Elle accueille 190 étudiants pour 5 diplômes spécialisés avec un système pédagogique qui privilégie le travail étroit entre artistes et étudiants.
Sur les 3 dernières années 90% d'entre eux ont trouvé un emploi et le secteur est large : travail étroit avec le Futuroscope, maisons d'édition indépendantes, imagerie 3D.

D'anciens étudiants présentent leurs œuvres, pour la première fois, au Fond régional d'art contemporain à Angoulême. L' exposition est ouverte au public jusqu'au 23 décembre.


Le reportage sur place de Bruno Pillet, Cécile Landais et Karine Grivet

Découverte de l'EESI
Reportage de Bruno Pillet, Cécile Landais et Karine Grivet / Intervenant : Patric Clanet, Directeur-Général de l’Ecole Européenne Supérieure de l’Image d’Angoulême


Sur le même sujet

Journée nationale des réservistes

Près de chez vous

Les + Lus