Ecoles cambriolées à Basseau : huit mineurs de 10 à 17 ans mis en cause

L'école Saint-Exupery, cambriolée à de multiples reprises. / © France 3 Poitou-Charentes / J. Deboeuf
L'école Saint-Exupery, cambriolée à de multiples reprises. / © France 3 Poitou-Charentes / J. Deboeuf

Ces cambriolages avaient mis en émoi tout le quartier de Basseau, début juin. Huit suspects, âgés de 10 à 17 ans, ont été identifiés par la police au terme d'une longue enquête. Le plus âgé, condamné à multiples reprises, est placé de détention provisoire.

Par France 3 Poitou-Charentes

Huit mineurs, âgés de 10 à 17 ans, sont mis en cause dans la série de cambriolages qui avait frappé des écoles du quartier Basseau (Angoulême), au début de l'année. "Cet épilogue est le fruit d'un très gros travail d'enquête", confie à nos confrères de la Charente Libre le procureur de la République d'Angoulême, Jean-David Cavaillé.

Les plus jeunes, âgés de 10 et 11 ans, ne seront pas poursuivis. Leurs aînés, de 12 à 14 ans, feront l'objet d'une "réparation pénale". Cette mesure éducative est prononcée à l’égard d’un mineur, auteur d’une infraction pénale, à qui l’on propose de s’engager dans une démarche de réparation, sur une durée de 3 à 6 mois.

Un mineur en détention provisoire

Encore jamais condamné, un adolescent de 14 ans, suspecté d'avoir joué un rôle actif dans les larcins, va être présenté devant un juge des enfants en vue de sa mise en examen.

Seul le plus âgé, 17 ans, a été placé en détention provisoire. Ce jeune homme, déjà multirécidiviste, sera jugé dans le cadre d'une "présentation immédiate", une procédure accélérée, devant le triunal pour enfants. Son audition est fixée au 8 août prochain.

Ces vols, et les actes de vandalisme qui les accompagnaient, avaient mis bouleversé les habitants des environs. Le 6 juin dernier, une marche blanche avait rassemblé près de 150 personnes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Swinrun à Royan

Près de chez vous

Les + Lus