Charente : un appel au financement participatif pour les cognacs Pierre de Segonzac

Charente : financement participatif dans le Cognaçais
Reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Carine Grivet

C'est une première dans le Cognaçais, un jeune viticulteur, Pablo Ferrand, installé à la tête des cognacs Pierre de Segonzac, a lancé une opération de financement participatif de 10 000 euros sur la plate-forme Miimosa.

Par C.H

Pablo Ferrand dirige aujourd'hui le domaine familial de sept hectares en premier cru de Grande Champagne, l'un des plus petits de l'appellation. Installé depuis à Segonzac depuis le 18ème siècle, la propriété a connu des difficultés dans les années 90, Pierre Ferrand, le grand-père de Pablo s'étant fait dépossédé du nom de son entreprise par deux associés indélicats. Les vignes et les alambics, eux sont restés au main de la famille. Les cognacs Pierre de Segonzac naissent alors et veulent perpétuer la tradition des bouilleurs de cru indépendants. Ils distillent leur propre récolte et assurent directement la vente des produits à l'heure où plus de 90% du marché est dominé par les grandes maisons de négoce.


Acheter des barriques et du matériel


Aujourd'hui, Pablo Ferrand, est confronté comme beaucoup de petits producteurs à des difficultés de trésorerie. Cet appel au financement participatif va lui donner un peu d'air et lui permettre d'acheter des barriques neuves mais aussi du matériel pour l'entretien des vignes, comme un sécateur électrique. Le pari est en passe d'être gagné, puisque le jeune vigneron a déjà récolté 6 805 euros sur les 10 000 escomptés.
Cet appel sur internet répond donc en premier lieu à une nécessité économique, il vise aussi à mieux faire connaître le métier et la tradition des bouilleurs de cru dans le cognac, une passion que Pablo Ferrand souhaite faire partager.





Sur le même sujet

Grève de l'AVEC

Près de chez vous

Les + Lus