Agression au lycée Danton de Brive : 8 mois de prison dont 6 avec sursis

© Mathilde Brazeau - France 3 Limousin
© Mathilde Brazeau - France 3 Limousin

Le jeune homme de 18 ans, poursuivi pour avoir agressé une enseignante du lycée Danton de Brive (Corrèze) comparaissait ce 6 octobre 2017 après-midi devant le tribunal correctionnel. Il a été condamné à 8 mois de prison dont 6 avec sursis. 

Par Hélène Abalo

Un jeune homme de 18 ans comparaissait  ce 6 octobre 2017, devant le tribunal correctionnel de Brive, poursuivi pour l'agression une enseignante du lycée Danton.  

•Le procureur a requis 6 mois de prison dont 4 avec sursis.
•A 16h30, la défense prenait la parole.
•Peu après 17h, le jugement était rendu : l'agresseur est condamné à 8 mois de prison dont 6 avec sursis et mise à l'épreuve. 

Agression au lycée Danton de Brive : le compte-rendu d'audience
L'agresseur de l'enseignante du lycée Danton de Brive en septembre 2017 a été condamné à 8 mois de prison dont 6 avec sursis le 6 octobre 2017. •Julien Freyssinet, avocat de la défense •Aurélie Broussaud, avocate de l'enseignante agressée - Reportage Laetitia Théodore - Eloïsa Patricio - Sébastien Passelergue



Le rappel des faits


Le 12 septembre 2017, un individu avait fait irruption dans le lycée Danton de Brive, le visage masqué et s'était introduit dans une classe de Terminale pour frapper la professeur à épaule.

Le prévenu était poursuivi pour violences aggravées et intrusion dans l'établissement. Son casier judiciaire vierge et il a présenté des excuses à sa victime quelques jours après les faits.  

L'enquête avait établi que l'agresseur a agi en échange de la somme de 200 euros versée par deux jeunes mineurs. Présentés comme les commanditaires de l'agression, ils avaient filmé la scène avec leurs portables pour réaliser une vidéo destinée à internet. Peu après leur interpellation, ils ont été présentés à un juge pour enfants, mis en examen et placés sous contrôle judiciaire dans l'attente de leur procès. 








Sur le même sujet

Jean-Michel Dupin est reconnu coupable du meurtre de Colette Beyries

Près de chez vous

Les + Lus