Brive: 5ème défaite en 5 matches pour le CAB

Les Brivistes sortent encore la tête basse devant les 10664 spectateurs du Stadium. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
Les Brivistes sortent encore la tête basse devant les 10664 spectateurs du Stadium. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin

Les Brivistes restent dans le dur avec une troisième défaite à domicile, 19-22 face à Toulouse. Mais grâce à une belle réaction en fin de partie, les Corréziens marquent quand même leur premier point de bonus défensif. Insuffisant bien sûr pour remonter au classement, mais source d'espoir.

Par Pierre Gauthier

Une fin de match confuse, où tout aurait pu basculer... Sauf que les Brivistes partaient de trop loin. Ils meurent finalement à 3 petits points de Toulousains hyper réalistes.

Et pourtant le CAB était plutôt bien entré dans la partie. Dès la 2ème minute, Samuel Marques rentre une pénalité, 3-0. Mais moins de 8 minutes plus tard, une superbe combinaison entre Maxime Médard et Yoann Maestri découpe la défense briviste. Leonardo Ghiraldini n'a plus qu'à aplatir. Essai non transformé, 3-5.

Le jeu n'atteint pas des sommets, mais les Corréziens mettent la pression. Les Haut-Garonnais sont à nouveau sanctionnés et Marques est bien réglé: 6-5. Avant un coup du sort: à la 34', le Stade campe dans le camp des locaux, Zack Holmes s'apprête visiblement à tenter un drop... Sauf que l'ouvreur manque sa prise de balle, ce qui va destabiliser tout le monde. L'Australien n'a plus qu'à slalomer dans une défense en mode "plots" pour inscrire le deuxième essai de son équipe, 6-12.

Heureusement pour le suspense, Marques est impérial face aux perches. Il passe une troisième pénalité et le CAB recolle, 9-12 à la pause.


Une réaction trop tardive


Au retour des vestiaires, Le CAB retombe dans ses travers et Thomas Ramos rajoute 3 points au pied. 9-15.

Lucas Pointud sort, applaudi par son ancien public du Stadium. Pas de quoi briser l'élan des visiteurs, puisqu'à la 54' ils assomment, définitivement pense t'on, les Brivistes. Après un nouvel exploit d'un Antoine Dupont aux appuis ravageurs, Maxime Médard aplatit en terre promise, 9-22.

Les Blanc & Noir gâchent plusieurs occasions, mais Benjamin Lapeyre va les remettre dans le bon sens. L'arrière effectue une superbe percée qui conduit à une nouvelle pénalité rentrée par Marques, 12-22 à la 64'.

En revenant à leurs fondamentaux à base de groupés pénétrants, les Brivistes retrouvent leur férocité et Mike Tadjer inscrit l'essai de l'espoir pour tout un stade à la 72'. Un essai transformé par Lapeyre, 19-22.

Et quand David Roumieu écope d'un carton jaune à la 77', on se dit que ça va le faire pour le CAB. Mais décidément quand rien ne va... Les Corréziens échouent sur une mêlée à quelques encablures de la ligne d'en-but toulousaine et finissent par rendre les armes sur une ultime pénalité concédée et confirmée après un appel à la vidéo. 19-22, score final, immense déception.



Cette fin de rencontre combative aura au moins eu le mérite de réconcilier un peu les joueurs et leurs supporters. Ce premier point de bonus défensif fait également du bien au moral d'un club où personne ne veut s'avouer vaincu.



Du côté de la Ville Rose en revanche, tout va bien. Sans être géniaux, les Toulousains s'imposent à Brive pour la première fois depuis 2009.

 



Quant à Ugo Mola, il revient enfin en vainqueur dans son ancien club, qu'il voit se maintenir sans problème. Vœu pieux ou lucidité, l'avenir le dira...

 



Prochain match pour les Brivistes, un déplacement ultra compliqué chez le leader, Montpellier. Ce sera dimanche à 12h30 et tout point ramené serait une divine surprise, même si le maintien du CAB ne se jouera certainement pas dans l'Hérault, mais plutôt dans un mini championnat à 3 ou 4 équipes avec Agen, Oyonnax, voire Paris.

Bonus: revivez la haie d'honneur des supporters brivistes, venus plus tôt au stadium pour motiver leurs favoris.

 

 

Sur le même sujet

Jacobo Gonzalez Arnao Campos, Consul d'Espagne à Bordeaux

Près de chez vous

Les + Lus