Brive : Rassemblement des malades de la thyroïde

Une dizaine de personne se sont rassemblées devant la CPAM de Brive / © Pierre Gauthier
Une dizaine de personne se sont rassemblées devant la CPAM de Brive / © Pierre Gauthier

Une dizaine de personnes prenant régulièrement du levothyrox se sont rassemblées samedi 7 octobre devant la CPAM de Brive.

Par Franck Petit

Des rassemblements du même type ont eu lieu partout en France à l’initiative de l’association française des malades de la thyroïde qui revendique le droit de choisir son traitement.

Nombre de patients ont ressenti des effets secondaires après la mise sur le marché d’une nouvelle formule du médicament.

Le 2 Octobre, le laboratoire Merck a donc à nouveau commercialisé l’ancienne formule sous le nom Euthyrox. 170 pharmacies ont été approvisionnées en Corrèze, Haute-Vienne et Dordogne, ce qui représente seulement 2 boîtes par pharmacie. 

Les patients demandent à pouvoir choisir librement entre Euthyrox et Lévothyrox, ce qui n’est pour l’heure pas possible. Selon eux, le problème viendrait du fait que Merck fabrique ladite molécule dans une usine en Chine.


Le désarroi des malades de la thyroïde
Une quinzaine de personne s'est rassemblée ce matin de vant la CPAM de Brive, après le scandale du levothyrox - F3 Limousin - Pierre Gauthier, Alain Lafeuille

 

Sur le même sujet

RUGBY NARBONNE SOYAUX ANG

Près de chez vous

Les + Lus