Brive : une soirée gastronomique pour les végans

Le chef des Tables Gaillades a composé pour la première fois un menu 100% vegan. / © France TV
Le chef des Tables Gaillades a composé pour la première fois un menu 100% vegan. / © France TV

Qui a dit que manger ni viande, ni oeuf, ni lait empêchait de se payer un bon repas ? Un chef de Brive a relevé le challenge organisé par l'association L214. L'initiative VegOresto a attiré une trentaine de gourmets dans le restaurant.

Par Hugo Lemonier

Le saviez-vous ? Le 1er novembre, nous ne célébrerons pas seulement la Toussaint : il s’agit aussi du Vegan Day ! Le veganisme, ou végétalisme est une pratique alimentaire qui consiste à s’interdire aussi bien les produits d’animaux morts, que d’animaux vivants (produits laitiers, œufs, etc.).

Pas simple donc de se nourrir en Limousin lorsque l’on est végétalien. Un chef de Brive a relevé le défi lancé par l’association L214, VegOresto. Amédée Leymarie, des Tables Gaillardes, composait pour la première fois un menu 100% vegan.

Un baba à la crème de coco, sans œuf !

Le cuisinier mise avant tout sur le mélange des saveurs. En entrée, de l’humus et de petits légumes viennent surmonter une petite croute de pain. Le plat consiste en un risotto revisité avec une poêlée de fenouils et potimarrons. Jusqu’ici, rien d’insurmontable. Il faut attendre le dessert pour assister au coup de maître : un baba à la crème de coco, sans œuf !

"On a bouquiné un peu et il s’est avéré que ce n’est pas si compliqué que ça", témoigne le chef. "Ce sont seulement des produits qu’on a pas l’habitude de travailler, comme la crème de coco ou le jus de pois chiche."

Manger sain et vegan : les trucs et astuces d'un chef

La soirée VegOresto a attiré 33 convives. Un couple de Brivistes opine du chef, tous deux penchés sur leur assiette. Pour eux, c’est la fin d’une longue recherche : "On a eu du mal à trouver nos marques dans les restos, raconte Samantha, végétalienne depuis 3 ans. Dans tous les menus, il y a de la viande. Même dans les salades, il y a souvent du gésier ou du cabécou".

Pour l’association L214, qui s’est illustré en s’infiltrant dans des abattoirs, ce genre d’opérations doit permettre de "réduire le nombre de vies animales sacrifiées". Petite victoire, le chef des Tables Gaillardes a promis mettre un plat végétarien à sa carte.

Soirée VegOresto à Brive : les gourmets satisfaits

 

Sur le même sujet

Elle sauve chiens et chats à Corrèze

Près de chez vous

Les + Lus