À droite, Frédérique Meunier arrache sa victoire à 25 voix près en Corrèze face à Patricia Bordas

© France Télévisions
© France Télévisions

Elle est la seule députée issue d’un parti traditionnel en Limousin. Frédérique Meunier (LR) a arraché la victoire dans la deuxième circonscription de Corrèze, à Patricia Bordas (La République En Marche).

Par Gwendolina Duval

Le sort s’est inversé à 25 voix près. C’est une surprise, la candidate Les Républicains, Frédérique Meunier a remporté in extremis la 2e circonscription de Corrèze avec 50,03% des voix. Face à elle, Patricia Bordas s’incline avec 47, 97%.


Victoire de justesse

Seules 25 voix départagent Frédérique Meunier de Patricia Bordas. A 20h passé, alors que tous les bulletins n’étaient pas encore dépouillés, la candidate LREM était toujours favorite... Ce n’est qu’à la dernière minute, dans les derniers bulletins, que Frédérique Meunier est passé devant, emportant la victoire avec elle. 


L’exception de droite

La victoire de Frédérique Meunier est la seule ombre dans le tableau de La République En Marche. La bête noire qui empêche les "marcheurs" de réaliser un grand chelem en Limousin.

Sur ces anciennes terres socialistes, la candidate Les Républicains, maire UDI de Malemort est la dernière survivante des partis classiques. Pendant l’entre-deux tour, Frédérique Meunier n’a eu de cesse de défendre l’existence de l’opposition traditionnelle de la droite et de la gauche.


Patricia Bordas, victime du "tout sauf Bordas" et de l’abstention


Malgré sa position de favorite, Patricia Bordas perd dans la dernière ligne droite. Sa rivale Frédérique Meunier a bénéficié d’un important report de voix, qu’elle explique par une mobilisation des abstentionnistes.


"C’est une déception immense" pour Patricia Bordas qui regrette "une campagne très dure et très violente". La candidate LREM, ancienne adjointe à la Mairie de Brive a été l’objet de vive critique, notamment du maire de Brive, député sortant, Philippe Nauche éliminé dès le 1er tour.

Au lendemain du 1er tour des élections législatives, une front "Tout sauf Patricia Bordas" a semblé se mettre implicitement en place. Philippe Nauche n’a pas appelé à voter pour son ancienne adjointe, et dans un communiqué publié ce dimanche soir, il n’a pas un mot pour Patricia Bordas.

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Didier Pommier réagit au meurtre de Colette Beyries

Près de chez vous

Les + Lus