Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

L'enfance briviste des deux rappeurs de PNL : l'ennui comme source d'inspiration

Le magazine "Society" consacre trois double pages au groupe PNL. / © Magazine Society
Le magazine "Society" consacre trois double pages au groupe PNL. / © Magazine Society

Le magazine "Society" consacre un long article aux deux frères de "PNL", groupe de rap double disque d'or. On y apprend que leur fameux "spleen" viendrait de l'ennui qui aurait émaillé leur enfance à Brive.

Par Gwenola Beriou

"L'histoire vraie et jamais racontée de PNL", voici ce que le bimensuel Society annonce dans son dernier numéro.
PNL, pour "Peace N'Lovés", c'est ce groupe de rap composé de deux frères, Nabil et Tarik Andrieu, alias "N.O.S" et "Ademo".
Un groupe qui affiche trois albums au compteur, vendus à des dizaines de milliers d'exemplaires, et deux disques d'or.
Un groupe mystérieux, qui cultive le secret et la maîtrise de ses apparitions.

Le magazine Society a donc enquêté pour en savoir plus, jusque sur les terres corréziennes, à Brive, où les deux frères ont passé une partie de leur enfance et adolescence, une parenthèse de quelques années dans leur vie ancrée dans la cité des Tarterêts, dans l'Essonne.
En Corrèze, ils ont fréquenté le collège Cabanis et le lycée Danton de Brive, puis le lycée René-Cassin à Tulle, ainsi que le club de football "l'Etoile sportive Aiglons" de Brive.

Pour les deux frères, ces années corrèziennes auraient surtout été vécues comme un déracinement, un exil.
L'un de leurs amis d'enfance résume : 

Pour Tarik, Brive n'était qu'un terrain de bouse.[...] Evidemment qu'ils n'avaient rien à faire à Brive ! De toutes façons, à part le bowling, il n'y a rien ici



L'ennui...
Et c'est pourtant à Brive que les deux frères ont affirmé leur goût pour la musique. "Tarik était toujours en train de chanter, de fredonner un truc", se souvient-on.
A l'époque, Tarik enregistre des cassettes et participe même à une scène ouverte sur la place de la Poste à Tulle.

De retour aux Tarterêts, après un petit passage en prison pour trafic de stupéfiants pour Tarik, les deux frères créeront PNL.
Qui - même s'ils ne le revendiquent pas - trouve, quelque part, ses origines en Corrèze.

Clip "Oh Lala" du groupe PNL

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Comment fonctionne la cybercriminalité ?

Près de chez vous

Les + Lus