La ville de Brive lance une consultation sur les économies à réaliser

© F3Limousin
© F3Limousin

La ville de Brive doit trouver 5 millions d'euros d'économies à faire d'ici à 2017. Le maire a annoncé le 28 mai 2015 le lancement d'une consultation auprès de ses citoyens pour définir des priorités. La population va recevoir un questionnaire et pourra y répondre jusqu'au 4 juillet 2015. 

Par Hélène Abalo

La ville de Brive a déjà fait des économies mais doit encore trouver 5 millions d'euros d'ici à 2017. Pour définir des priorités, le maire de la ville avait donc promis de demander son avis à la population. C'est chose faite. Le 28 mai 2015, Frédéric Soulier (UMP) a annoncé le lancement d'une consultation citoyenne intitulée "Quelle fiscalité pour quels service ? ". Le but : demander aux cityoens de Brive de définir des priorités. 

 / © F3Limousin

Une cinquantaine de questions sur la vie dans la ville

C'est par le biais de Brive'Mag, périodique municipal, que le questionnaire sera distribué à 33 mille exemplaires au début du mois de juin 2015. Les Brivistes pourront répondre à une cinquantaine de questions, déclinées sur 4 thèmes : la vie quotidienne, la culture - le sport- les loisirs, la solidarité et la jeunesse. 
Les foyers auront alors la possibilité de répondre par "Très Prioritaire" -"Prioritaire" - "Pas prioritaire" - "Pas du tout prioritaire" - "Ne sait pas".

 Un avis qui comptera ? 

Le maire entreprend ainsi ce qu'il appelle une "démocratie participative" qui lui servira a ajuster la fiscalité de la ville en fonction des besoins et des envies de ses habitants. 
Attention cependant, il ne s'agit que d'une consultation. Le maire et le conseil municipal auront le dernier mot. Les décisions seront prises à l'automne 2015.
Cette opération a coûté 30 mille euros. 

Sur le même sujet

Candidature de François Bayrou aux présidentielles : les Palois dans l'expectative

Actualités locales

Les + Lus