Lycée Danton de Brive : les cours ont repris après l'agression d'une enseignante

© Mathilde Brazeau - France 3 Limousin
© Mathilde Brazeau - France 3 Limousin

Ce matin, 13 septembre 2017, les cours ont repris au lycée Danton de Brive, au lendemain de l'agression d'une enseignante commise en plein cours par un individu masqué et non identifié. L'auteur des faits est toujours en fuite. L'établissement est sous surveillance policière. 

Par Hélène Abalo

Ce matin, mercredi 13 septembre 2017, des policiers se sont positionnés devant le lycée Danton de Brive à 8h, à l'accueil des élèves. Un dispositif de sécurité activé après l'agression d'une enseignante mardi après-midi. Dans l'établissement, les cours ont pu reprendre.  La victime, âgée d'une cinquantaine d'années, a porté plainte ce matin, tout comme la direction de l'établissement. Dans la cour, les discussions des élèves tournaient exclusivement autour de ce fait divers. 

Mercredi 13 septembre 2017, présence policière au lycée Danton de Brive au lendemain de l'agression d'une enseignante. / © France 3 Limousin - Mathilde Brazeau
Mercredi 13 septembre 2017, présence policière au lycée Danton de Brive au lendemain de l'agression d'une enseignante. / © France 3 Limousin - Mathilde Brazeau

Retour sur les faits

Mardi 12 septembre, en début d'après-midi, un individu masqué a pu pénétrer dans l'établissement. Il s'est immédiatement rendu au 3e étage de l'établissement. Il est entré brusquement dans une salle de classe de Terminale et asséné un coup de pied à l'enseignante qui faisait cours. L'agresseur a ensuite pris la fuite. Des professeurs ont tenté de le rattraper mais en vain. Selon certains témoignages, l'homme était masqué d'une écharpe et d'une capuche, d'autres évoquent une cagoule. L'individu est toujours recherché. Les professeurs ont exercé leur droit de retrait, les cours ont alors été suspendus et les élèves, qui en avait l'autorisation, ont été invités à quitter le lycée. 


Des élèves en pleurs

Après son agression, l'enseignante, touchée à l'épaule, a tenu à terminer son cours avant de se rendre à l'infirmerie. Une élève, particulièrement choquée a été prise en charge. "J'ai vu des jeunes sortir de la salle en pleurs" nous confie une lycéenne ce matin. L'enseignante agressée n'avait pas cours ce matin mais elle est tout de même venue à la rencontre de ses élèves pour les rassurer. Des représentants du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine se sont également rendus sur place pour apporter son soutien à l'équipe éducative. Pour François Jolly, de direction de la construction
et de l’immobilier au conseil régional, il s'agit notamment de voir si la région, en charge de la gestion des lycées, doit apporter une aide particulière.

Mercredi 13 septembre 2017, des représentants sur conseil régional de Nouvelle-Aquitaine au lycée Danton de Brive au lendemain de l'agression d'une enseignante. / © Mathilde Brazeau - France 3 Limousin
Mercredi 13 septembre 2017, des représentants sur conseil régional de Nouvelle-Aquitaine au lycée Danton de Brive au lendemain de l'agression d'une enseignante. / © Mathilde Brazeau - France 3 Limousin

Comment l'individu a-t-il pu entrer ? 

La sécurité de l'établissement peut-elle être mise en cause ? Selon la proviseure adjointe, les lycéens doivent, pour pénétrer dans l'enceinte, présenter leur carnet de correspondance (avec photo d'identité), mais ce contrôle n'est effectué qu'aux heures de sonnerie de début de cours. Il est en effet impossible de mobiliser un surveillant toute la journée. L'enquête devra donc déterminer comment l'agresseur est entré. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le champion du monde du décathlon Kevin Mayer attendu au Decastar de Talence ce week-end

Près de chez vous

Les + Lus