Malemort : l'homme victime des coups de feu est sorti de l'hôpital

Traces laissées par les douilles du fusil à pompe après le fait divers de Malemort
Traces laissées par les douilles du fusil à pompe après le fait divers de Malemort

Le conducteur du véhicule qui avait essuyé 4 coups de feu de la part d'un voisin, avant-hier soir mercredi 16 novembre à Malemort, est sorti de l'hôpital de Brive. L'agresseur s'était donné la mort après avoir tiré à l'aide d'un fusil à pompe.

Par Martial Codet-Boisse

La victime de 58 ans visée par son voisin mercredi soir l'a échappé belle. Alors qu'il rentrait chez lui vers 23 heures, un homme de 34 ans, avec qui il avait eu des problèmes de voisinage, s'est approché du véhicule, a tiré 3 premiers coups de feu avec un fusil à pompe 12mm.

Le conducteur de la voiture, touché à l'épaule, au flanc et à la cheville, put réussir à s'enfuir, une 4ème gerbe de plombs fit voler la vitre arrière en éclats avant de le blesser également à la nuque. La victime réussit à conduire seul jusqu'à l'hôpital de Brive d'où il est ressorti ce vendredi 18 novembre.

Peu après les événements, l'agresseur a pris un revolver pour tenter de mettre fin à ses jours, l'arme s'est enrayée, il a ensuite repris son fusil à pompe pour se suicider. L'homme était un ancien membre d'un club de tir ce qui explique pourquoi on a retrouvé plusieurs armes à son domicile. Une autopsie du corps doit être réalisée ce vendredi 18 novembre à Limoges. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Les Anglais à St Martial-sur-Isop

Près de chez vous

Les + Lus