Sophie Dessus : l'hommage du Président

"Sophie est morte comme elle avait vécu : en combattant". François Hollande a rendu hommage "en famille" à la député de Corrèze.

Par François Clapeau

Le ton est donné dès le début du discours : on est en famille.

Pour François Hollande, après de nombreux rendez-vous avec Sophie Dessus en Corrèze ou à Paris, c'était aujourd'hui "une dernière réunion".
Dans un lieu symbolique : "Je ne connais pas une personnalité en France qui ait échappé au chemin vers la Papeterie..."

Il rend hommage à la femme, son obstination de fer, son imagination, son efficacité : "Sophie Dessus, c'était une énergie".

C'était une femme enagagée, qui ne dissimulait rien de ses convictions, mais qui savait travailler avec tous. C'est pourquoi elle pouvait être socialiste, écologiste, féministe : elle savait aller au bout de ses choix.


Le president parle de sa générosité : "Elle ne comptait pas son temps, elle ne comptait pas sa vie, elle partageait tout". 

Et il termine par un bel hommage :

Elle va manquer au président de la République, mais elle n'a jamais manqué à la République.  Aujourd'hui, c'est la République qui exprime la gratitude de la nation à l'égard d'une femme, d'une militante, d'une élue, et simplement d'une femme exceptionnelle.


 


Vos commentaires

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Ces parlementaires qui emploient un enfant ou un conjoint

Actualités locales

Les + Lus