Bébé disparu à Chénérailles : le procureur de la République de Guéret ne veut éliminer aucune hypothèse

Sébastien Farges, Procureur de la République de Guéret, tiendra une conférence de presse samedi à 18H30 à Guéret / © Tomas Millon/France 3 Limousin
Sébastien Farges, Procureur de la République de Guéret, tiendra une conférence de presse samedi à 18H30 à Guéret / © Tomas Millon/France 3 Limousin

Lors d'une conférence de presse, Sébastien Farges a indiqué que les recherches menées depuis 24 heures n'avaient pas permis de retrouver le bébé disparu.
Il ne veut écarter aucune piste.
Le domicile des parents à Lavaveix-les-Mines a fait l'objet d'investigations poussées par les gendarmes.

Par Pascal Coussy

Depuis mercredi soir, plusieurs dizaines de gendarmes aidés d'un hélicoptère ont exploré sans succès les environs de Chénérailles sur 80ha autour du lieu où les parents du nourisson affirment l'avoir vu disparaître, emporté par un individu.

Les gendarmes ont également passé au peigne fin la maison du jeune couple à Lavaveix-les-Mines, à quelques kilomètres de Chénérailles.

Lors de sa conférence de presse à Guéret le procureur a indiqué qu'aucune piste n'était écartée pour expliquer la disparition du garçon âgé de 4 mois.
Il reste dubitatif sur la description de la disparition donnée par les parents.

Les recherches se poursuivent. 

VIDEO : 
VIDEO : disparition d'un nourisson à Chénérailles
Reportage : Jean-René Lavergne, Thomas Millon, Xavier Beaudlet

Intervenants : Francis Manceau : habitant de Chénérailles, Bernard Robin : maire de Chénérailles

A lire aussi

Sur le même sujet

Trois députés de Poitou-Charentes vivaient aujourd'hui leur dernière session parlementaire

Actualités locales

Les + Lus