Guéret : le festival El Clandestino dans la tourmente

© Domenech Castelló/EFE/Newscom/MaxPPP
© Domenech Castelló/EFE/Newscom/MaxPPP

Le festival El Clandestino serait-il menacé ? Le chanteur Manu Chao, qui doit s'y produire, a invité l'association L-PEA qui milite pour le bien-être animal, ce qui n'est pas du goût des éleveurs de la Creuse qui menaçaient "la bonne organisation" du concert.   

Par Hélène Abalo

La situation est tendue. Pour sa 1re édition, le festival El Clandestino de Guéret se serait bien passé de cette polémique. Manu Chao, l'un des artistes qui doit se produire sur scène le 15 juillet 2017, a lancé une invitation et du coup, jeté un pavé dans la mare.

Le chanteur a en effet convié l'association L-PEA à prendre la parole lors de son concert. L'association milite pour le bien-être animal et à une encablure de la ferme des Mille-Veaux, cela n'a pas manqué de faire réagir. Ainsi, les Jeunes Agriculteurs (JA Creuse) et la FDSEA ont pris les choses plutôt mal :"La Creuse étant une terre d’élevage, les agriculteurs creusois n’approuvent pas qu’un évènement culturel financé en partie par de l’argent public soit la vitrine d’une association qui vise à anéantir l’élevage" et de clairement afficher leurs intention :  C’est pourquoi le syndicat des Jeunes Agriculteurs et la FDSEA menacent la bonne organisation du concert si cette invitation sur scène est maintenue."


Pris en otages

Constatant la levée de boucliers, l'association L-PEA a décidé de décliner l'invitation de Manu Chao : "Il n'est absolument pas envisageable que cet évènement festif et attendu par des milliers de personnes en Creuse puisse être mis en danger. "Nous déclinons l’invitation de Manu Chao et renonçons à notre prise de parole. On nous accuse de mettre le feu mais sommes bien obligés de jouer les pompiers…" , ajoutant tout de même une allusion au passage : "Belle et longue vie au festival El Clandestino ! (on ne peut malheureusement pas en dire autant pour les petits veaux de la Ferme-Usine creusoiseconclut ainsi Aurore Lenoir, présidente de L-PEA. 

Un festival bien embêté

Malgré la décision de L-PEA de ne pas participer à l'événement, les organisateurs du El Clandestino restent inquiets :"Le doute est désormais dans les esprits sur une action qui empêcherait le festival de se produire avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur notre image et notre billetterie." Le festival se félicite donc de la prise de position de l'association et espère rassurer le public et les mécènes. 



El Clandestino, les 15 et 16 juillet, doit réunir sur scène un grand nombre d'artistes : 
Samedi -  Manu Chao, Morcheeba, Ludvig Von 88, The Noface, Pineapple, Escobar, Nova et Vetera, Belleallure, Radium Valley, Calle Sol, Maryjane & The Babydolls, tetra Hydro K, Full Dub, Mama's Gun.
Dimanche - Chines Man, Keny Arkana, L'entourloop, Biga ranx, Israel Vibration, Panda Dub, Lehmanns Brothers, The Sapphics, Majesty's Request, Lysistrata, Libido Fuzz, New age of a Franch stone, Myciaa, Mahom, Alpha Steppa, 

Sur le même sujet

Didier Vendeville, sosie de Johnny Halliday en concert à Charron

Près de chez vous

Les + Lus