GM&S et maintenant ? édition spéciale du JT

© André Abalo via Flickr
© André Abalo via Flickr

Vendredi 21 juillet 2017, France 3 Limousin consacrait son journal régional de 19h au dossier GM&S. A l'issue d'une semaine pleine de rebondissements et alors que le tribunal de commerce de Poitiers tranchera lundi 24 juillet, retour sur la lutte des salariés. 

Par Hélène Abalo

Enjeux sociaux et enjeux économiques d'un territoire, bras de fer des 277 salariés avec l'État et les constructeurs automobile, l'incertitude et les journées de lutte…GM&S, c'est tout cela. Alors que l'avenir de l'équipementier automobile est toujours suspendu à une décision du tribunal de commerce de Poitiers, France 3 Limousin consacre son journal régional de 19h à "l'aventure GM&S". Rendez-vous ce vendredi 21 juillet 2017 pour retracer le combat des salariés, les décisions politiques, les exigences fincancières et tenter de répondre à cette question : la volonté et l'activisme seront-ils suffisants pour sauvers les emplois ? 


GM&S, édition spéciale à (re)voir

GM&S et maintenant ? Edition spéciale du 19/20
Cécile Gauthier recevait sur le plateau du 19/20 spécial : • Jean-Baptiste Moreau, député REM de la Creuse • Yann Augras, syndicaliste CGT, salarié de GM&S • Didier Lavaud, maire de Crozant et salarié de GM&S depuis plus de 30 ans • Philippe Grandcoing, historien, expert du tissu économique et social du Limousin • Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, répondra aux questions de la rédaction en duplex depuis Bordeaux. • Philippe Mallet, journaliste de France 3 Limousin était en direct de l'usine GM&S à La Souterraine. - France 3 Limousin - France 3
Pour comprendre la situation de GM&S, Cécile Gauthier recevait sur le plateau du 19/20 spécial :
  • Jean-Baptiste Moreau, député REM de la Creuse
  • Yann Augras, syndicaliste CGT, salarié de GM&S
  • Didier Lavaud, maire de Crozant et salarié de GM&S depuis plus de 30 ans
  • Philippe Grandcoing, historien, expert du tissu économique et social du Limousin
  • Alain Rousset, président  de la Région Nouvelle-Aquitaine, répondra aux questions de la rédaction en duplex depuis Bordeaux.
Philippe Mallet, journaliste de France 3 Limousin était en direct de l'usine GM&S.

Et après ? 

Lundi 24 juillet, le tribunal de commerce de Poitiers se réunira une énième fois. Soit pour prononcer la liquidation definitive de GMS soit, plus probablement pour décider d'une prolongation de l'activité de l'entreprise jusqu'au 31 août. Le temps pour le repreneur potentiel de GMS, le groupe stéphanois GMD, de finaliser sa proposition.

Cette attente est, evidemment, pour les ouvriers, devenue insupportable. D'autant que le site de La Souterraine a connu de nombreux repreneurs, des industriels mais aussi des financiers et même des chasseurs de primes. Une saga à découvrir avec ce reportage de Philippe Mallet, Karl Constable. 

YT - MAG GMS JUILLET 2017
Et après ? Lundi 24 juillet, le tribunal de commerce de Poitiers se réunira une énième fois. Soit pour prononcer la liquidation definitive de GMS soit, plus probablement pour décider d'une prolongation de l'activité de l'entreprise jusqu'au 31 août. Le temps pour le repreneur potentiel de GMS, le groupe stéphanois GMD, de finaliser sa proposition. Cette attente est, évidemment, pour les ouvriers, devenue insupportable. D'autant que le site de La Souterraine a connu de nombreux repreneurs, des industriels mais aussi des financiers et même des chasseurs de primes. - France 3 Limousin - Philippe Mallet, Karl Constable



Lutter pour travailler

Depuis novembre 2016, inquiets pour leur avenir, les salariés de GM&S dans la Creuse n'ont cessé de mener le combat. De manifestations en déceptions, d'espoirs en négociations, retour sur 8 mois de lutte avec notre frise chronologique et nos reportages.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

GM&S et maintenant ? Edition spéciale du 19/20

Près de chez vous

Les + Lus