Mako Moya, artiste péruvien en Creuse

Mako Moya, un artiste péruvien en Creuse
Intervenants : Anne de Rieudmatten, atelier d'encadrement à Limoges, Mako Moya, artiste, Sébastien Royère, artisan plombier. Equipe : Martial Codet-Boisse, Nassuf Djailani, Matthieu Dégremont, Jean-François Andrieux, Sébastien Passelergue. - France 3

Mako Moya est arrivé du Pérou il y a 5 ans à Saint-Pierre-Chérignat en Creuse. Toiles mais aussi tronc de bois, carottes de granit, l'artiste qui a fait les Beaux Arts à Lima trouve petit à petit sa place dans le territoire Limousin et commence à se faire un nom.

Par Martial Codet-Boisse

Après 7 ans aux Beaux Arts de Lima, par amour, Mako Moya quitte le Pérou pour Saint-Pierre-Chérignat en Creuse. Un artiste de streetart à l'origine qui utilise tout type de support pour ses créations, depuis les murs de Lima aux affiches trouvées dans les rues de Paris en 1992, repeintes et recollées. 
Mako Moya peintre péruvien installé à Saint-Pierre-Chérignat (23) Dans ses oeuvres, des touches de Goya, Lucian Freud, Cueco, l'artiste travaille tous les jours, d'arrache-pied, dans son atelier de Saint-Pierre de Chérignat.
Des carottes de granit peintes au pastel par Mako Moya Depuis quelques mois, Mako Moya utilise des carottes de granit, sous ses doigts, la texture de la pierre devient grain de peau, des visages prennent vie. Des rondins de bois transformés en pierrot lunaire aux peintures murales sur bâtiments agricoles, l'artiste péruvien décline son art tout autour de lui, laissant en douceur son empreinte, dans son nouveau territoire du je.
Bâtiment agricole peint par Mako Moya à Saint-Pierre-Chérignat


Sur le même sujet

Jacobo Gonzalez Arnao Campos, Consul d'Espagne à Bordeaux

Près de chez vous

Les + Lus