Niort : une exposition pour retracer la tradition séculaire de la chamoiserie

Vous connaissez sans doute les Chamois Niortais. Mais d'où vient le nom du club de football de Niort ? Pas de montagnes et de chamois à l'horizon pour l'expliquer mais une tradition séculaire de la ville, celle de la chamoiserie et de la ganterie.

Par Christine Hinckel

L'activité s'est installée sur les bords de la Sèvre dès le 12ème siècle favorisée par le mariage d'Aquitaine avec le roi d'Angleterre. Car la technique a été importée d'Angleterre où elle s'était développée.  La chamoiserie, aujourd'hui complètement disparue, a marqué pendant huit siècles l'histoire industrielle de la ville. Cette technique utilisant l'huile de poisson pour adoucir les peaux tannées permet de fabriquer à partir des peaux de moutons un cuir très souple, doux, résistant et de bonne qualité. Il a servi pendant des siècles dans la confection des culottes des cavaliers qui devaient rester de longues heures sur leur monture. Cette peau de chamois, aux multiples usages, empêchait les irritations de la peau. 



Depuis le XIIe siècle, Niort résonne du bruit des foulons et l’odeur âcre de l’huile de poisson nécessaire au chamoisage parfume la ville de ses effluves.

La Sèvre nourricière et source d’énergie a favorisé l’implantation d’activités artisanales et industrielles portées par la proximité de l’océan, les ports fluviaux de Niort et l’importance des foires commerciales.



Frédéric Cartaud, Cédric Cottaz et Josiane Etienne nous font visiter l'exposition en compagnie de Fabienne Texier, attachée de conservation aux musées de la Communauté d'Agglomération Niortaise

Niort : une exposition sur la chamoiserie
Reportage de Frédéric Cartaud, Cédric Cottaz et Josiane Etienne

 

Sur le même sujet

Football L2 : défaite de Niort face au Red Star

Près de chez vous

Les + Lus