Nueil-les-Aubiers (79) : le meurtre de Nicole Brossard rejugé en appel

© FTV
© FTV

Condamné à 25 ans de réclusion en première instance pour le meurtre d'une cinquantenaire originaire de Nueil-les-Aubiers (Deux-Sèvres), l'accusé avait fait appel de ce verdict. Aziz Brimou comparaît devant les assises d'Indre-et-Loire. 

Par EG

La cour d'assises d'Indre-et-Loire examine à partir de ce lundi l'affaire Nicole Brossard. Cette pharmacienne en polyclinique de 50 ans, originaire de Nueil-les-Aubiers (Deux-Sèvres), avait été tuée d'une cinquantaine de coups de couteau en 2011.

Son corps avait été retrouvé au matin du 1er avril dans le coffre de sa voiture dans la ZUP de Blois (Loir-et-Cher) . Elle avait été agressée alors qu'elle garait son véhicule dans son box, pour se faire dérober sa carte bancaire.

Deux traces d'ADN avaient conduit les enquêteurs jusqu'à Aziz Brimou, qui a toujours nié être l'auteur du crime. Condamné en mars 2016 à 25 ans de réclusion criminelle, cet ancien légionnaire et père de famille a fait appel de ce verdict. Il est donc rejugé à Tours par la cour d'assises d'Indre-et-Loire.
Meutre de Nicole Brossard : rejugé en appel
Rappel des faits signé L. Berrritane et E. Cadier



A lire aussi

Sur le même sujet

Pessac : 10 minutes pour offrir un emploi

Près de chez vous

Les + Lus