Les fraises du Périgord : toujours aussi bonnes mais en moins grande quantité

La récolte de printemps des fraises du Périgord touche à sa fin. Le constat est mitigé. Si la qualité est irréprochable, le rendement est en baisse, la faute à un hiver trop doux et à un printemps trop pluvieux.

Par SV

Cette récolte de printemps représente pas loin de 60 % de la production annuelle. Les 230 fraisiculteurs de Dordogne tirent un premier bilan  : le fruit est sucré, goûteux mais en plus faible rendement que l'année 2013, exceptionnelle. La faute à cet hiver trop doux et au printemps pluvieux.

Chaque année, 7 000 tonnes de fraises de Dordogne sont vendues. C'est 15 à 20 % de la production française.

Regardez le reportage de Fabrice Bidault 
La fraise de Dordogne est excellente mais en moindre quantité cette année

 

Vos commentaires

Sur le même sujet

Les décorateurs de l'opéra de Limoges en pleine création

Actualités locales

Les + Lus