Cap Sud Ouest

Dimanche à 12h55
Logo de l'émission Cap Sud Ouest

VOIR OU REVOIR Le Gard, histoire de passions, passion d’histoire

Cap Sud Ouest : Le Gard, histoire de passions, passion d’histoire

Le Nord-est du département du Gard offre des paysages sauvages, un plateau de garrigues entaillé par des cours d’eau où les hommes ont du faire preuve d’imagination pour vivre en harmonie avec un environnement exigeant.

Par Christophe Roux

Revoir l'émission

Nous commençons nos escapades en compagnie d’Antoine Gonzales de l’association « Itinéraire Cèze » au splendide village de Montclus, sur les rives de la Cèze. Un cours d’eau qui a du caractère et qui lors des épisodes cévenols sort facilement de son lit.
Bonus Cap Sud-Ouest Vallèe de la Cèze
Avec Isabelle Puglisi-Lelièvre, éducatrice à l’environnement « Itinéraire Cèze », nous partons ensuite à la découverte de gorges hors du commun, les Concluses de Lussan. Une approche pleine de sensibilité de ce patrimoine naturel. L’histoire du Gard est marquée par la conquête romaine.

Nous retrouvons Laurent Vidal, archéologue à l’Inrap, au Camp de César, situé sur la commune de Laudun-l'Ardoise, Une ville antique de 18 hectares sur une terrasse calcaire  à 200 mètres au-dessus du sillon rhodanien. L'oppidum Gallo-Romain, présente des vestiges de cinq périodes d'occupation successives, du premier âge du Fer au Moyen-âge : remparts, nécropoles, quartiers d'habitations, basilique, forum,....
Les romains ont légué, entre autre, à ce territoire la viticulture. C’est au milieu des vignes que nous retrouvons Alexandre Pau, pour des « vendanges archéologiques ». Professeur d’histoire, Alexandre a noué une relation passionnée avec cette terre. Président de l’association « Muses et Hommes », il se bat avec d’autres bénévoles pour protéger et sauvegarder le patrimoine de son village, Sabran. Avec le même intérêt pour le château médiéval des seigneurs de Sabran que le patrimoine modeste comme une cabane en pierre de bergers.

Enfin, nous partons à l’autre extrémité du plateau pour découvrir, avec Anne-Lise Moreau, « la perle de la garrigue », Uzès.

Une émission présentée par Éric Perrin
Réalistion : Martin Ducros


Aller + loin
Découvrir la Vallée de la Cèze : http://www.tourismegard.com/accueil/decouvrir/ses-territoires/vallee-de-la-ceze
L’association Itinéraire Cèze : http://itineraireceze.wix.com/itineraireceze
Le camp de César : http://www.laudunlardoise.fr/article.php?rub=47
L’association Muses et Hommes de Sabran prépare la première édition des Médiévales de Sabran : https://www.musesethommes.fr/
Uzès : http://www.uzes-tourisme.com/

Conseil de lecture :
Le Château de Sabran, la tanière du lion
Auteur : Alexandre Pau, professeur ès lettres en histoire contemporaine, professeur d’histoire et géographie, fondateur de l’association de défense des patrimoines et de l’histoire de Sabran " Muses et hommes "
Editeur : Editions du Roure

En bordure de la Cèze, entre Languedoc et Provence, dans le Gard actuel, face au puissant fleuve Rhône et au géant mont Ventoux, se dressent des pans de murs mystérieux et une madone de pierre, vigie solitaire d’un passé oublié, Sabran.
Ce Nom résonne dans l’écho de l’histoire tant pour les actions de la prestigieuse famille qui porte ce nom que pour la beauté d’un village du Gard rhodanien aux mille facettes.

« Noli irritare leonem ! ». Nul ne doit irriter le lion ! Telle est la devise de ces fiers seigneurs qui prirent comme pavois et armes « de gueules au lion d’argent ». Barons et connétables héréditaires des puissants comtes de Toulouse, ils consolidèrent leur position politique et militaire en édifiant, dès la fin du Xe siècle, un château, tanière-refuge de ces lions sabranais, chef-lieu de leur domaine, la Sabranenque.
Depuis 2008, l’association « Muses et hommes », structure constituée de passionnés, gardiens d’un patrimoine en péril, s’échine à faire revivre la mémoire du lieu et de ses vestiges médiévaux. En 2015, ils ont créé une fête médiévale qui attira plusieurs milliers de personnes.
En 2016, après des années de recherches et des fouilles archéologiques menées par l’association, le site a été protégé au titre des Monuments historiques.

 

Atelier montage aux escales documentaires